Succès attendu pour l'édition 2012 de Batibouw

Succès attendu pour l'édition 2012 de Batibouw
Succès attendu pour l'édition 2012 de Batibouw - © Tous droits réservés

L'ouverture, ce matin au Heysel, du plus populaire des salons de la construction et de la rénovation: "Batibouw" est réservé pendant deux jours aux professionnels du secteur. L'accès au grand public est ouvert dès ce samedi.

Construire ou rénover demande évidemment un budget. Dans l'écrasante majorité des cas, cela passe par un emprunt bancaire. Et l'année dernière, les emprunts pour une rénovation étaient exceptionnellement plus nombreux que pour une construction neuve.

Au total, 325.000 crédits au logement ont été accordés, une augmentation annuelle de près de 20%, essentiellement due à des avantages fiscaux ou des primes pour la rénovation. Les taux hypothécaires sont stables et vont sans doute le rester. Daniel Vandervecken dirige une société de courtage: "Si les taux d'intérêts devaient remonter fortement, la situation économique s'aggraverait encore. Il y aura certainement des variations de taux, mais à cours et à moyen terme, je pense que les taux d'intérêts vont encore rester très bas."

Taux variables ou taux fixes?:  le client préfère à nouveau les taux fixes. D'autres élément doivent intervenir avant de signer pour un emprunt hypothécaire: "Vous avez le cout des assurances et du service bancaire. Parfois, il y a un taux d'intérêt qui est plus important auprès de certains organismes et les assurances coutent le double voire parfois le triple de la normale."

La durée des emprunts diminue afin de réduire les risques d'insolvabilité. Un emprunt à trente ans et plus devient plus que jamais rare...

D. Delhalle
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK