Sommet sur le climat: la Pologne privilégie le charbon polluant

Activistes de Greenpeace devant l’Excavatrice d’une mine de charbon en Tchéquie.
Activistes de Greenpeace devant l’Excavatrice d’une mine de charbon en Tchéquie. - © Milan Jaros - IMAGEGLOBE

Le sommet des Nations Unies sur le climat entre dans sa deuxième semaine ce lundi à Varsovie. C'est le jour qu'a choisi le gouvernement polonais pour organiser une rencontre internationale sur le charbon!

Un charbon, évidemment très polluant mais aussi vecteur de croissance pour la Pologne. 95% de l'électricité est produite en Pologne par des centrales à charbon. Les autorités entendent bien continuer à exploiter cette ressource et cette manne financière.

On sait que le charbon est l'énergie fossile la plus polluante explique Arnaud Collignon de Greenpeace : "Organiser une conférence où on invite l'industrie qui est responsable principalement de l'augmentation de cette température, c'est tout simplement une mauvaise blague."

Une industrie du charbon que l'on retrouve essentiellement dans le sud du pays et qui représente des milliers d'emplois. Pour Piotr Ostrovski, du principal syndicat OPZZ, il est difficile de parler en même temps du changement climatique et de la protection des travailleurs : " Je pense que nous avons besoin d'une période de transition pour la Pologne et les pays d'Europe centrale ".

Voitec vient de décrocher son premier job dans une entreprise high-tech, il est conscient des changements climatiques mais ce n'est pas la première de ses préoccupations. La principale, pour lui, c'est la croissance : "Nous voyageons beaucoup, nous voyons comment on vit dans d'autres pays européens, et nous voudrions nous aussi atteindre les standards de vie de pays comme la Belgique."

Sophie Brems

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK