Soigner l'obésité: un accompagnement est toujours nécessaire

L'obésité: un problème de plus en plus important
L'obésité: un problème de plus en plus important - © AFP/RAUL ARBOLEDA

L'obésité toucherait près de 15% des enfants en Belgique. La population globale est elle aussi de plus en plus concernée. Un problème de société et de santé publique: l'obésité est généralement accompagnée d'autres problèmes de santé, souvent graves, comme l'hypertension artérielle, le diabète, ou les problèmes cardiaques.

Cependant, une étude de l'Académie de médecine tirait il y a quelques jours la sonnette d'alarme: notre pays ne serait pas suffisamment armé pour lutter contre ce phénomène, qu'elle qualifie de "pandémie".

Deux structures pluridisciplinaires de prise en charge globale de l'obésité existent en Belgique. Ce ne serait pas assez.

La Belgique est-elle dépassée par le problème de l'obésité? Quelles sont les actions prioritaires à mettre en place?

Du côté francophone, la Plateforme du surpoids et de l'obésité, à l’Hôpital Erasme, accueille et organise des programmes de suivi. Le docteur Miriam Cnop, endocrinologue et responsable de cette structure particulière, était notre invitée ce mercredi notre invitée dans le chat de la rédaction, accompagnée par les docteurs Marie Barea et Myriam Vandeweyer.

Relisez le chat, ci-dessous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK