SNCB: les syndicats demandent que les accompagnateurs ne puissent pas être identifiés avec un badge

SNCB: les syndicats demandent que les accompagnateurs ne puissent pas être identifiés avec un badge
SNCB: les syndicats demandent que les accompagnateurs ne puissent pas être identifiés avec un badge - © ERIC LALMAND - BELGA

A partir d'aujourd'hui, les accompagnateurs de train pourront dresser des amendes administratives pour des faits de fraude (voyager sans ticket) mais aussi des faits d'incivilité, comme fumer à bord du train ou dégrader des équipements. Les amendes iront de 50 à 500 euros. 

Un badge? Dangereux pour les accompagnateurs, dit la CGSP

L'idée c'est qu'elles soient effectivement perçues, et ne restent pas coincées au Palais de justice. 

Les syndicats de la SNCB sont favorables à cette nouvelle disposition, mais ils contestent l'une de ces conséquences: les accompagnateurs de trains devraient porter un badge avec leur nom, pour pouvoir être identifié. Cela leur semble dangereux. 

Pierre Lejeune, Président de la CGSP Cheminots, nous explique dans cette interview audio: 

Découvrez tout ce qui change dès ce 1er novembre dans cet article: permis de conduire, tribunal de commerce, bagages Ryanair, etc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK