SNCB: le SACT menace de déposer un nouveau préavis de grève

Le SACT menace de déposer un nouveau prévis de grève
Le SACT menace de déposer un nouveau prévis de grève - © Belga

Le syndicat autonome des conducteurs de train (SACT) a activé ce mercredi "la sonnette d'alarme", une procédure préalable au dépôt d'un préavis de grève. Il déplore l'absence d'avancées depuis septembre 2014 par rapport aux revendications des conducteurs de train.

"Nous avons vraiment le sentiment d'avoir entretenu un dialogue de sourds", indique Arthur Mercier, président du SACT, à l'adresse de la direction de la SNCB. "Le refus de la direction de tenter d'apporter une proposition concrète de solution en se justifiant par le fait que le dialogue social est réservé exclusivement aux organisations syndicales dites reconnues a eu pour conséquence de créer un climat de colère parmi les conducteurs de train", ajoute-t-il.

Le syndicat non-reconnu estime que les conducteurs de train ont témoigné lors de l'action de grève menée en date du 28 mai de la réelle représentativité du SACT.

La grève du 28 mai avait conduit à la suppression totale de 1.088 trains, soit un train sur trois environ, et partielle de 173 autres trains. De plus, 813 trains de voyageurs avaient enregistré au total 7952 minutes de retard, selon Infrabel.

Le syndicat autonome des conducteurs de train déposera un préavis de grève auprès du président du conseil d'administration de la SNCB, si la direction ne propose aucune initiative endéans les trois jours ouvrables, "conformément à la réglementation en vigueur". Le SACT réclame une revalorisation de la profession de conducteur de train par une révision de la carrière dans l'échelle barémique et par la mise en place d'un nouveau système de primes.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK