Simulateur de vieillissement: "J'ai pris 40 ans en quelques minutes"

Des lunettes simulant une cataracte, un casque pour empêcher l'audition des aigus et des poids pour lester chevilles, poignets et tronc, voilà votre corps projeté à l'automne de votre vie. D'un coup, vous subissez un bond de 40 ans, un choc! 

Notre journaliste trentenaire s'est glissé dans la peau d'une personne âgée via un "simulateur de vieillissement". Une simple expérience proposée par les cliniques universitaires Saint-Luc. 

Le tout réside dans "l'alourdissement" de votre corps. Un plastron de vingt kilos sur les épaules, cinq kilos à chaque poignet et dix à chaque cheville, le poids des ans vous piège rapidement. Ajoutez-y des gants en latex et des sur-chaussures, vous perdez d'un coup la sensibilité de votre doigté et votre équilibre habituel. 

Une expérience pour le personnel en gériatrie

L'équipe des ergothérapeutes en gériatrie des cliniques universitaires Sait-Luc propose cette simulation aux patients. A l'origine, l'idée est de permettre aux équipes soignantes de se rendre compte du vécu de leurs patients âgés afin d'améliorer la prise en charge de nos aînés. Une expérience financée par la fondation Saint-Luc et le fonds Adrienne Gommers 

Dans l'expérience que vous pouvez voir ci-dessus, votre corps "subit" véritablement une transformation profonde alors que dans la réalité il s'habitue progressivement à ces différents changements tout au long des printemps qui s'écoulent. Cette expérience ne prend toutefois en compte les problèmes liés au tabagisme ou encore à la consommation d'alcool.

Se coucher, se relever, se servir un verre d'eau ou manger un yaourt, les ergothérapeutes de Saint-Luc vous invitent à réaliser plusieurs exercices simples, issus du quotidien pour prendre conscience de la réalité vécue par nos aînés.

Pour les seniors, la chute est l'accident domestique le plus fréquent. Cette expérience permet aisément de comprendre pourquoi. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK