Si le Prince Laurent était néerlandais, aurait-il droit à une dotation?

Le prince Laurent se défendra dans une dizaine de jours à la Chambre contre la réduction de sa dotation, proposée par le gouvernement. Quelle différence existe-t-il entre la monarchie belge et la maison royale néerlandaise ?

"Les gens de ma génération ont un lien fort avec la monarchie hollandaise, plus fort que les plus jeunes", raconte une dame sur la grand-place à Breda.

Une autre personne interrogée ne partage pas totalement cet avis: "Je pense que le coût de la monarchie est trop élevé et que les privilèges qui lui sont accordés ne sont pas justifiés. Je suis favorable à la monarchie, mais pas la manière dont elle fonctionne pour l'instant."

44 millions d'euros

Aux Pays-Bas, la monarchie coûte plus de 44 millions d'euros par an. Le Roi Willem-Alexander ainsi que la Reine Maxima disposent d'une dotation. Malgré son abdication, la Reine Beatrix reçoit également une dotation. Et à ses 18 ans, la princesse héritière Amalia touchera 1,5 million d'euros par an. Ce sont les seuls membres à recevoir une dotation. Le reste de la famille devra travailler.

S'ils avaient été néerlandais, Astrid et Laurent n'auraient donc pas eu de dotation. "En Belgique, ils se trouvent dans une période transitoire, qui a vocation à disparaître", explique Christian Behrendt, constitutionnaliste de l'Université de Liège. Au total, le coût de la famille royale belge s'élève à 36.406.000 d'euros cette année.

À l'avenir, seuls les descendants directs du trône auront une dotation. En clair, Elizabeth sera la seule à recevoir une dotation. Gabriel, Emmanuel et Eléonore devront travailler. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK