Sharp et Pioneer retardent la création d'une société commune

Les deux groupes d'électronique japonais Sharp et Pioneer ont annoncé lundi qu'ils retardaient l'établissement d'une société commune pour développer et vendre des platines à disque optique et composants afférents, à cause de procédures inachevées auprès des autorités compétentes.

Initialement, cette société, dont le projet de création avait été annoncé en juin, devait voir le jour le 1er octobre. "Nous la mettrons en place dès que possible lorsque nous aurons terminé les formalités nécessaires auprès des instances de contrôle de la concurrence à l'étranger", ont expliqué les deux sociétés dans un communiqué, sans donner de nouvelle date.

Lorsqu'elle sera officiellement créée, cette société développera, produira et vendra des graveurs de disques optiques ainsi que des lecteurs et enregistreurs de salon. Elle sera détenue à 66% par Pioneer et à 34% par Sharp. Il est prévu qu'elle emploie 450 salariés au départ.

Sharp et Pioneer ont plusieurs domaines de collaboration, le premier groupe étant le plus important actionnaire du second.

Les platines capables de lire ou enregistrer des DVD Blu-Ray, support de longs métrages et autres vidéos en haute-définition (HD), connaissent un certain engouement au Japon.

Sharp et Pioneer veulent en profiter et espèrent que les ventes de lecteurs et enregistreurs Blu-Ray prendront aussi leur essor à l'étranger dans le sillage de l'augmentation des ventes de téléviseurs à écran plat à même d'afficher des images en vraie haute-définition.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK