Seul un Belge intolérant au gluten sur six correctement diagnostiqué

Seul un Belge intolérant au gluten sur six correctement diagnostiqué
Seul un Belge intolérant au gluten sur six correctement diagnostiqué - © THOMAS SAMSON - AFP

Seul un patient sur six est diagnostiqué intolérant au gluten alors que cette maladie auto-immune concernerait 1 à 2% de la population belge, rappelle mercredi la Société belge de la céliaquie (SBC) à la veille de la journée mondiale consacrée à ce trouble.

L'intolérance au gluten, une protéine que l'on trouve dans la plupart des céréales, est une maladie auto-immune qui touche notamment des personnes prédisposées génétiquement (10% des cas). En présence de gluten, l'organisme produit des anticorps contre ses propres tissus, en l'occurrence la paroi de l'intestin grêle, ce qui entraîne une réaction inflammatoire. Ce sont les dommages créés par l'inflammation chronique à la muqueuse intestinale qui font apparaître différents symptômes, d'intensité variable selon les individus.

Prise de sang

Une simple prise de sang chez un médecin généraliste suffit au dépistage de la maladie. "Mais il ne faut pas supprimer le gluten avant d'avoir réalisé les examens, pour ne pas fausser les résultats", prévient la SBC.

La diversité de symptômes et la méconnaissance de la céliaquie rendent cependant le diagnostic souvent long et délicat. Ainsi, 20% des malades sont diagnostiqués après 60 ans en Europe, précise l'association.

"Les symptômes peuvent en effet être nombreux, atypiques mais aussi inexistants", explique la SBC. L'intolérance au gluten a aussi longtemps été considérée comme relevant uniquement de la pédiatrie, alors qu'elle peut se manifester à tout âge sous différents symptômes.

Fatigue, fractures, hématomes

Chez les nourrissons et les jeunes enfants, la céliaquie peut se marquer quelques semaines ou quelques mois après l'introduction du gluten (vers six mois en général) notamment par des diarrhées importantes, des vomissements, un état grincheux, un état de dénutrition voire de déshydratation si le diagnostic n'est pas posé rapidement.

Chez les enfants plus âgés et les adultes, la mauvaise absorption des nutriments que provoque la maladie peut se marquer par des carences (en fer, en protéines, en vitamines, en sels minéraux) et rendre ainsi le diagnostic plus difficile. Ces carences vont par exemple entraîner une fatigue chronique, des fractures spontanées par manque de calcium et de vitamine D, des œdèmes par manque de protéines, des hématomes et des hémorragies par manque de vitamine K ou encore une anémie par manque de fer.

Outre les problèmes digestifs, presque toujours présents chez l'enfant, d'autres troubles peuvent être l'expression d'une céliaquie: douleurs articulaires, migraines, perte de cheveux, absence ou disparition des règles chez la jeune femme, fausses couches voire stérilité.

Les femmes sont d'ailleurs deux à trois fois plus touchées par cette maladie que les hommes.

"Manger sans gluten est tendance actuellement mais pour les personnes céliaques, le régime sans gluten est strict et à vie", conclut la SBC.

Archives : Vews 13/08/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK