Seuils à atteindre pour assouplir les mesures : Frank Vandenbroucke prêt à revoir le critère des 800 cas par jour

Pour pouvoir éventuellement commencer à assouplir les mesures sanitaires, les autorités avaient en décembre dernier, fixé des seuils à atteindre : 800 contaminations par jour pendant trois semaines au moins et 75 hospitalisations par jour pendant une semaine. Ce mardi néanmoins, le ministre fédéral de la santé, Frank Vandenbroucke semble envisager de revoir (un peu) ces seuils, la vaccination aidant.

En effet, actuellement on compte en moyenne 2212,4 contaminations quotidiennes dans le pays. Un chiffre en légère diminution. Et en moyenne, 121 personnes sont admises à l’hôpital par jour. Des chiffres qui tendent à se stabiliser depuis plusieurs jours. C’est d’ailleurs ce qu’a indiqué Yves Van Laethem ce mardi, en conférence de presse. "Le virus n’a pas changé sa contagiosité et nous tenons toujours bon. Le plateau se poursuit : il n’augmente pas, il ne diminue pas", a-t-il indiqué ce mardi.

Lueur d’espoir ?

Ainsi, la décrue semble lente à opérer. Et nous sommes encore loin des seuils exigés pour commencer à envisager un véritable assouplissement des mesures sanitaires.

Mais Frank Vandenbroucke a indiqué ce mardi, que "nous pourrions peut-être envisager de revoir le seuil des 800 contaminations par jour. Mais je reste convaincu que le seuil des 75 hospitalisations quotidiennes reste un référentiel de sécurité important".

Le fait est, comme nous l’indiquions au début du mois de février, selon nos projections, si nous devions garder le seuil des 800 contaminations quotidiennes, nous ne déconfinerions jamais.


►►► Lire aussi : Si les courbes suivent la tendance actuelle, quand atteindrions-nous le seuil de 75 admissions par jour ?


Très lentement, les contaminations diminuent. Elles sont actuellement au même stade qu'au début du mois de décembre. Et pourtant, le nombre de tests continue d’augmenter également. Quant au taux de positivité, il reste relativement stable autour de 5,2%.

Vaccination comme condition

Mais le ministre fédéral, dans sa prise de parole à la Chambre, semble conditionner cette éventuelle révision du seuil des contaminations à l’avancée des vaccinations. En effet, si la contagiosité du virus ne varie pas, tel que l’indique le porte-parole du centre de crise Yves Van Laethem, mais que parallèlement les personnes les plus vulnérables sont vaccinées, cela pourrait permettre de commencer à ouvrir certains robinets.

A ce jour, selon Sciensano, 3,65% de la population de plus 18 ans a reçu une première dose de vaccin. 1,14% de la population a reçu les deux doses.

Maintenir le cap sur les hospitalisations

En revanche, Frank Vandenbroucke explique ne pas envisager de revoir le seuil des 75 hospitalisations par jour, sur une semaine consécutive. Pour lui, ce seuil est un filet de sécurité.

Point presse covid-19 du 09/02/21: bilan des hospitalisations, nouveaux cas et décès

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK