Schellebelle: les riverains de l'accident paieront leur facture d'analyse

A Schellebelle, les riverains de l'accident devront finalement payer leur facture d'analyse
A Schellebelle, les riverains de l'accident devront finalement payer leur facture d'analyse - © NICOLAS MAETERLINCK

Le gouverneur de la province de Flandre orientale, Jan Briers, conseille finalement aux riverains de Wetteren, où s'était produit en mai dernier un accident ferroviaire, de payer leur facture portant sur l'analyse de leurs échantillons de sang et d'urine. "Gardez les factures originales, de telle sorte que vous pourrez demander plus tard comme partie civile une indemnisation", a indiqué jeudi Jan Briers.

Vu la durée de la procédure liée aux dédommagements, la province de Flandre-orientale avait demandé aux SPF de la Santé publique et de l'Intérieur de rembourser les tickets modérateurs. Elle semble à présent changer de position. "Il s'agit d'une procédure normale pour les examens médicaux : une partie est payée par l'assurance-maladie, et une facture suit, avec le ticket modérateur", indique à présent le gouverneur.

Plusieurs journaux rapportaient mardi que 1700 habitants avaient reçu une facture portant sur des soins médicaux. Il s'agit de personnes qui, peu de temps après la catastrophe, avaient fourni entre le 4 et le 8 mai derniers un échantillon de sang ou d'urine, sur recommandation du Comité de coordination. Il leur avait été signalé qu'un accord avait été établi avec les médecins généralistes et les hôpitaux et qu'aucune discussion n'aurait lieu quant au remboursement de ces analyses.

Les participants à l'enquête publique sur les éventuels risques d'exposition, du SPF Santé publique et de l'Institut scientifique de Santé publique (ISP), ne recevront pas de facture.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK