Savez-vous ce que c'est "être pauvre" ? A vous de l'évaluer en traçant les courbes sur ces graphiques interactifs

Savez vous ce que c'est "être pauvre" ? Dessinez vous-même les courbes sur nos graphiques interactifs
Savez vous ce que c'est "être pauvre" ? Dessinez vous-même les courbes sur nos graphiques interactifs - © Guido Mieth - Getty Images

Avec quel revenu vit-on quand on est considéré "pauvre" par la société ? Comment la précarité a-t-elle évolué ces dix dernières années en Belgique ? Sommes-nous tous logés à la même enseigne ? Ce samedi 17 octobre, c'est la journée mondiale de lutte contre la pauvreté. A cette occasion, nous vous proposons un format interactif.

Dans les graphiques ci-dessous, c'est à vous de dessiner la courbe ou de faire monter les bâtons des graphiques. Et ce à l'aide de votre souris ou de votre doigt si vous êtes sur un smartphone ou une tablette. A vous de jouer et de confronter vos connaissances à la réalité des chiffres.

Comme l'explique le site internet de l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS), "le taux de risque de pauvreté mesure le pourcentage de la population vivant dans un ménage dont le revenu disponible équivalent est inférieur à 60 % du revenu médian national (seuil de pauvreté)".

En pratique, l’enquête européenne sur les revenus et les conditions de vie a déterminé que, en 2018, le revenu médian disponible en Belgique était de 23.686 €. 60% de ce montant donne donne 14.212 euros. Un revenu équivalent total inférieur à 14.212 euros traduit donc un risque de pauvreté.


►►► À lire aussi : Le pouvoir d'achat de nombreux Belges a augmenté en 2019 : comment l'expliquer ?


 


►►► À lire aussi : Selon la Croix-Rouge, "avec la reprise de la pandémie, nous craignons de ne pas pouvoir aider tous ceux qui font appel à nous"


 


►►► En savoir plus sur cette étude sur le site internet de Statbel en cliquant ici


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK