Salon de l'auto: la Febiac se lance dans l'analyse de données des voitures connectées

La Febiac se lance dans l'analyse de données des voitures connectées
La Febiac se lance dans l'analyse de données des voitures connectées - © JOSEP LAGO - AFP

La Fédération belge de l'automobile et du cycle (Febiac) se lance dans l'analyse de données des voitures connectées, annonce-t-elle en marge de l'exposition consacrée à la mobilité partagée #wearemobility qui s'est ouverte jeudi au Salon de l'auto à Bruxelles.

"Les véhicules connectés partagent en continu plusieurs types d'informations collectées durant leurs trajets au travers de leurs propres capteurs, informations qui dépassent largement le simple cadre des données GPS", constate la Febiac. "Une analyse rationnelle de ces nouvelles données, préalablement anonymisées, collectées et transmises par les voitures connectées peut permettre de mieux gérer l'entièreté de l'écosystème lié à la mobilité", ajoute la fédération sectorielle.

Concrètement, la Febiac lance un projet d'analyse de ces données. "Cette analyse sera basée sur les technologies digitales utilisées par les marques automobiles au travers d'un serveur indépendant. Les résultats seront dans un premier temps uniquement accessibles aux opérateurs et aux décideurs publics."

Selon la Febiac, "ces résultats peuvent permettre d'effectuer des analyses prévisionnelles afin d'optimiser le trafic routier et, par conséquent, d'augmenter ainsi l'attractivité des villes. Cette analyse peut en outre porter sur des sujets concrets comme les possibilités de covoiturage, le comportement des véhicules près des écoles, la détection de zones dangereuses, etc."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK