Salon de l'auto de Bruxelles : le diesel reste majoritaire

Le Salon de l'auto ouvre ses portes au grand public vendredi
Le Salon de l'auto ouvre ses portes au grand public vendredi - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Année impaire oblige, cette édition 2015 du salon de l'Auto sera plutôt orientée vers les véhicules utilitaires et de loisirs, sans compter les camions et autres motos. Sur les stands des voitures, un tiers est consacré aux coupés et aux berlines. L’an dernier, le marché automobile était assez stable. Il devrait le rester dans les mois à venir.

Malgré quelques chiffres tronqués, la référence reste le nombre d'immatriculations de voitures neuves. On en comptait près de 483 000 l'an dernier, soit un recul annuel de 0,6%. Les ventes de voitures au diesel sont en léger recul, mais elles restent largement majoritaires.

Par ailleurs les voitures hybrides, électriques ou au gaz naturel, sont en progression mais restent marginales.

Si le marché belge subit quelques soubresauts, ils sont minimes et dépendent par exemple de quelques incitants fiscaux. Mais les automobilistes belges n’auront jamais eu l'équivalent des primes à la casse proposées il y a quelques années en France et en Espagne.

Accises

L'annonce d'une augmentation des accises sur le diesel l'an prochain (à confirmer dans les faits) ne fera pas s'écrouler les ventes d'une telle motorisation, plus performante et dont le degré réel de pollution reste controversé.

Le diesel est aussi utilisé par les camions. Le secteur des transports a fort souffert ces dernières années, mais ces derniers mois ont montré une légère reprise. Pour le reste, la vente des véhicules utilitaires (camionnettes) est stable et celle des motos est en très léger recul, dans la même proportion que celle des voitures. Le milieu de gamme quant à lui, que ce soit pour les autos ou pour les motos, semble davantage affecté que les autres modèles.

I.L. avec Dominique Delhalle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK