Salah Abdeslam : "Mon silence ne fait pas de moi un coupable ou un criminel"

Salah Abdeslam
2 images
Salah Abdeslam - © PaliX

"Je ne souhaite répondre à aucune question", a indiqué ce lundi Salah Abdeslam devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, où il est jugé pour la fusillade de Forest. La présidente lui demande alors pourquoi il souhaite être là s'il ne s'exprime pas. Salah Abdeslam explique : "On m'a demandé de venir, je suis venu. Il y a un procès, je suis l'acteur de ce procès, on m'accuse alors je suis ici. Je garde le silence, c'est un droit que j'ai. Mon silence ne fait pas de moi un coupable ou un criminel. Il y a des preuves tangibles et scientifiques, j'aimerais qu'on se base sur ces preuves là et qu'on n'agisse pas pour céder à la pression publique, si c'est ce que vous comptez faire, cédez votre place aux médias !"

"Je constate que les musulmans sont jugés et traités de la pire des manières, impitoyablement, il n'y a pas de présomption d’innocence, il n'y a rien. Jugez-moi, faites ce que vous voulez de moi, je place ma confiance en Allah, je n'ai pas peur de vous", dit encore Salah Abdeslam.

Page spéciale de notre JT 13h de ce lundi sur le procès Abdeslam:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK