Saison touristique 2019: les 311 attractions wallonnes en pleins préparatifs

1800 kayaks à réparer !
1800 kayaks à réparer ! - © Tvn

Avec le début des vacances de Pâques, le secteur touristique est en effervescence. Il se prépare depuis des semaines, voire des mois pour l’ouverture de la saison. A la fois, une joie de relancer ses activités et un grand stress car l’enjeu est essentiel. Un mauvais début de saison à cause de problèmes techniques ou d’accueil des visiteurs, et ce sont des semaines de galères pour retrouver la confiance des touristes. Des touristes qui vont affluer en masse dès les premiers beaux jours. Il ne faut donc rien laisser au hasard. Et pour cause… la Wallonie attire quelque 10 millions de visiteurs

1800 kayaks à entretenir

Chez Dinant Aventure qui propose du kayak et de l’accrobranche, les équipes s’activent pour remettre les 1800 embarcations qui vont envahir la Lesse dès ce week-end. Les kayaks ont souffert particulièrement la saison dernière où il y avait très peu d’eau dans la rivière. Boucher les trous, poncer les coques, réparer les cordages, autant de tâches fastidieuses mais indispensables que le personnel accomplit sans rechigner. Pas de problème non plus pour Benjamin qui travaille au sein de l’équipe des kayakistes chargée de nettoyer les berges de la rivière. « Durant toute la saison, il y a des équipes qui sillonnent régulièrement tout le parcours navigable de la rivière pour ramasser les déchets abandonnés par les touristes. Et juste avant l’ouverture de la saison on fait encore plus attention. »

Inspection minutieuse

Le personnel du parc accrobranche accomplit le même rituel toute l’année: vérifier les pièces en bois qui souffrent des changements de météo, tester les câbles métalliques, élaguer les branches qui poussent parfois sur le parcours. Et surtout être prêt pour l’inspection par les organismes officiels de contrôle qui viennent régulièrement inspecter les installations.

A l’accueil aussi on met les bouchées doubles. Virginie Solbreux est arrivée en février dans l’entreprise et elle est déjà responsable du marketing. Un job passionnant mais stressant et fatiguant pour cette jeune femme qui découvre les réalités d’une entreprise touristique en plein développement : « Notre boulot c’est d’entrer en contact et d’accueillir le mieux possible les clients et de leur proposer des attractions originales et sympas. Pour moi, cette ouverture c’est une première et on me dit que ça va être sportif ! On verra mais je suis impatiente de voir arriver les touristes. »

Toujours besoin de personnel

Pour accueillir les nouveaux, Olivier Pitance, le patron de Dinant Aventure a mis au point un protocole. « On fait leur découvrir l’entreprise dans son ensemble au cours de deux jours de formation et ils disposent ensuite d’un vade-mecum pour travailler en sécurité. Mais c’est évidemment sur le terrain et dans l’action qu’ils apprennent le métier. On a besoin d ‘une septantaine de personnes en plus en début de saison. Et chaque année on accueille des nouveaux car une partie des étudiants saisonniers nous quittent une fois leurs études terminées et nous engageons encore dès ce printemps. Avis aux amateurs »

Les premiers coups de pagaies ont déjà été donnés ce week-end. Le début d’une saison que toute l’équipe espère riche et pleine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK