Saint-Valentin: les Wallons plus amoureux que les Flamands ?

RTBF
RTBF - © RTBF

D'après une enquête réalisée par l'institut de sondage Insites, le montant moyen dépensé pour un cadeau de Saint-Valentin est de 55 euros. Ce n'est pas le seul chiffre de cette enquête qui retient l'attention.

Cest le genre de communiqué de presse comme il en tombe deux douzaines par jour. Les rédactions les parcourent distraitement, avec parfois une pensée émue, mi-admirative, mi-condescendante, pour lénergie déployée par le département marketing de la firme commerciale qui sest efforcé de déguiser en "information" un texte promotionnel dont le seul objectif est de s'insinuer dans les espaces rédactionnels des médias et de lui offrir un espace de publicité gratuite avec la complicité tacite de journalistes fatigués (c'est vendredi pour tout le monde).

On ne citera pas la firme, forcément après ce préambule, sauf à dire quil sagit dun site de ventes aux enchères sur internet de renommée mondiale, mais on ne résiste pas plus longtemps à vous communiquer "linformation".

"40% de nos compatriotes achètent des cadeaux à la Saint-Valentin. La chance de ne pas recevoir de cadeau est plus grande si vous êtes originaire de Flandre que de Wallonie. En effet, 46% des Flamands nachètent pas de cadeaux de Saint-Valentin alors que les Wallons ne sont que 30%". Fin de citation. Le communiqué ne dit pas grand-chose de "lenquête" : où, quand, combien de répondants Mystère.

Malgré ces lacunes méthodologiques, "linformation" interpelle le lecteur moyen - et tout journaliste se doit d'être d'abord un lecteur moyen. Les Wallons seraient donc plus généreux que les Flamands ? Ou plus riches ? Plus amoureux ? Plus esclaves des fêtes commerciales ? Que d'éditoriaux il y aurait à écrire là-dessus ! On vous laisse méditer de votre côté. En famille. Voire en tête-à-tête. Quitte à compléter par une allusion à cette nouvelle théorie dexperts en cybermédiologie, selon laquelle les consommateurs dinformation sur le web y trouveraient surtout une "social currency", autrement dit une sorte de monnaie déchange dans leurs rapports sociaux. Bref : une histoire à raconter lundi à la machine à café, en discutant des dîners du week-end. Chiche ? Et tant qu'on y est : bonne fête !

 

YT

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK