Saint-Nicolas: les origines du généreux patron des enfants sages

Saint-Nicolas: les origines du généreux patron des enfants sages
Saint-Nicolas: les origines du généreux patron des enfants sages - © Tous droits réservés

Chaque année, le 6 décembre, un Saint refait surface : Saint-Nicolas, le patron des enfants sages. La tradition veut qu'il leur offre des friandises. D'où vient ce rituel ? Et, au fond, qui était Saint-Nicolas ? Un retour 18 siècles en arrière.

Depuis ses origines, Saint-Nicolas est décrit comme un homme généreux.

"Saint-Nicolas est un personnage historique, confirme Geneviève Lacroix, historienne. Il est né vers 270 dans la ville de Patare, en Lycie, c'est-à-dire dans l'actuelle Turquie. C'était alors l'Empire byzantin à l'époque. Saint-Nicolas était un chef religieux et un chef administratif de sa communauté de fidèles."

"Il a mis sa fortune à leur service : il a notamment pu aider des gens à sortir de la pauvreté, il a distribué de la nourriture à des villes en disette dans les environs. Le fait que Saint-Nicolas distribue essentiellement des friandises et des jouets actuellement fait partie de ce côté 'généreux donateur' et 'protecteur des enfants'."

Saint-Nicolas offrait donc de la nourriture aux plus démunis. Aujourd’hui, ce sont des sucreries qui sont distribuées aux enfants. Ces petits délices ne sont pas sans rapport avec les saisons.

"C'est même à l'origine les seuls cadeaux que l'on offrait aux enfants. Jusqu'au 19ème siècle, les enfants recevaient des friandises, des biscuits, des fruits secs, des fruits séchés... Petit à petit, le chocolat est venu s'y ajouter, mais uniquement à partir du 20ème siècle. Et les cadeaux, c'est un phénomène tout à fait récent."

Alors, offrir des cadeaux, ce n’est à l’origine pas une caractéristique de Saint-Nicolas, mais bien plus du Père Noël et de son univers commercial.

Mathilde Simon

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK