Visite de Saint-Nicolas infecté par le coronavirus dans une maison de repos à Mol: le bilan s'alourdit à 18 décès

On cherche encore à déterminer si le grand Saint est responsable de toutes les contaminations.
On cherche encore à déterminer si le grand Saint est responsable de toutes les contaminations. - © RTBF

Le bilan continue de s'alourdir au sein de la maison de repos Hemelrijck, à Mol. Cinq résidents supplémentaires sont décédés depuis jeudi après avoir été testés positifs au coronavirus, portant à dix-huit le nombre de décès. Au total, 121 résidents et 36 membres du personnel ont déjà été infectés. Ces contaminations sont survenues dans la foulée d'une visite de Saint-Nicolas organisée par la direction de l'établissement, mais des recherches en laboratoire sont toujours menées pour déterminer la source exacte des infections.

Il y a deux semaines, un foyer d'infection a été enregistré au sein de la résidence. Quelques jours plus tôt, Saint-Nicolas avait rendu visite aux résidents, sans savoir qu'il était infecté.

On cherche encore à déterminer si ce dernier est responsable de toutes les contaminations. "Plusieurs laboratoires cherchent actuellement à déterminer la source des infections, mais je n'ai pas encore reçu de résultats. Cela reste donc incertain pour le moment", explique le bourgmestre Wim Caeyers (CD&V).

La majorité des 125 personnes de la maison de repos Hemelrijck à Mol infectées par le coronavirus l'ont été par la même source, affirme en tout cas vendredi le virologue Marc Van Ranst via Twitter. Il ne peut cependant pas encore être établi avec certitude que le responsable de ce foyer soit le Saint-Nicolas ayant rendu visite à l'établissement.

Selon les dernières analyses réalisées par l'université de Louvain, 97 résidents, les 17 membres du personnel et le Grand Saint lui-même sont porteurs de la même souche du virus. Trois autres ont été découvertes chez dix autres pensionnaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK