Routes des vacances : attention aux amendes en France

Jusqu’à cette date, en effet, les contraventions aux limitations de vitesse n’occasionnaient pas de gros soucis aux nombreux vacanciers belges sillonnant les routes françaises pendant les mois d’été. En cause, l’absence d’un accord entre les deux pays, permettant aux autorités françaises d’accéder aux fichiers belges, pour l’envoi des amendes.

Cette anomalie vient d’être réparée : l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions pourra procéder aux recouvrements. Des accords précédemment signés avec la Suisse et le Luxembourg avaient permis de récupérer deux tiers des amendes des ressortissants de ces pays.

Selon cette nouvelle pratique, la Belgique pourra également poursuivre les conducteurs français en infraction sur son territoire. Un accord similaire liera la France et l’Espagne.

Ces  accords bilatéraux devancent la mise en place d’une directive européenne prévue pour 2013.

12 millions d’infractions routières sont traitées en France chaque année, dont 25% sont le fait de conducteurs étrangers. Les Allemands arrivent en tête des automobilistes les plus sanctionnés.

Il n’est donc plus question d’oublier les obligations du code de la route, même en vacances. Un conducteur averti en vaut deux.

W.F., avec AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK