"Parfois, les médias, vous faites de la merde", ou quand des élèves défendent leur école

VEWS est parti en reportage à l’Athénée Royal de Woluwé-Saint-Lambert à Bruxelles. Vous vous en souvenez sans doute, le 1er février dernier, l'établissement avait retenu l'attention médiatique à cause d’un coup de feu qui aurait été tiré devant le bâtiment de l'école, suite à une bagarre.

L'enquête est en cours, des perquisitions ont eu lieu mais aucune arme n'a été retrouvée jusqu'au moment du reportage. Entre-temps, le parquet nous confirme qu'une arme factice a été retrouvée mais sans que l'on sache s'il s'agit de l'objet utilisé lors de la rixe. 

Un fait divers qui ne collerait en rien à la réalité de l'école 

Seulement, les élèves et des profs ont été heurtés par le traitement médiatique qui a été fait de l’événement. Un événement qu'ils ne minimisent pas mais dont ils estiment qui ne reflète en rien l'ambiance dans l'établissement et sa réalité quotidienne. Ils regrettent la manière dont ce fait divers a été "sur-médiatisé" et les dégâts que cela a pu causer à l’image de leur école. Au point de nous contacter pour nous le faire savoir et être entendus du public.

On a donc décidé d'aller à leur rencontre et de leur donner la parole, pour nous donner leur vision de la réalité dans l’athénée. 

Les élèves n'ont pas hésité à nous dire ce qu'ils pensaient de notre travail. Abdel, 18 ans, qui est depuis sept ans à l'athénée, nous assure n'avoir jamais eu de problèmes dans cette école qui est "comme les autres".

"Parfois vous analysez bien le contexte mais parfois vous faites aussi de la merde"

Et le jeune poursuit calmement, sans animosité, en nous regardant droit dans les yeux : "Parfois vous analysez bien le contexte (des événements) mais parfois vous faites aussi de la merde". 

Pour découvrir ces témoignages, rendez-vous sur le reportage vidéo en tête d'article.

Vous allez l’entendre, tout n’est pas parfait et la violence existe ici comme dans de très nombreuses écoles mais l'établissement n'a rien d'une "jungle" comme il en a été qualifié dans certains reportages. Les élèves ont également tenu à nous rappeler et à faire savoir que la vie d’un établissement ne se résume pas à un fait divers.

 

>>> Retrouvez les productions de VEWS sur la page Facebook du projet <<<

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK