Rien de tel qu'une barbe à l'ancienne... avec un petit verre

Rien de tel qu'une barbe à l'ancienne... avec un petit verre
Rien de tel qu'une barbe à l'ancienne... avec un petit verre - © Tous droits réservés

C’est à la fois un métier du passé et d’avenir. Avec "la repousse" de la barbe sur de nombreux visages masculins, les barbiers ont retrouvé des clients et inspiré de nouvelles vocations. Un agréable retour dans le passé.

Le vintage est tendance, la barbe est on ne peut plus moderne, alors certains établissements au look " old school " savourent à nouveau leur succès d’antan.

Rasoir coupe-chou, blaireau, ambiance musicale et, plus étonnant, le petit verre de rhum ou de whisky pour rendre le moment encore plus agréable. Pour Dim Barbier-Coiffeur, aller chez le barbier, c’est prendre soin de soi : "Je trouvais qu’il y avait un manque de soin apporté aux hommes, alors qu’on offre beaucoup aux femmes."

Dans ce moment un peu hors du temps, on se souvient. Jusqu'au milieu du 20e siècle, les hommes allaient régulièrement chez le barbier. Puis la tradition s'est égarée. Selon Fred, l'autre barbier du salon : "Le renouveau de la barbe fait qu’on a beaucoup de nouveaux clients, c’est le phénomène de mode. Avec le mouvement hipster, les gens veulent de plus en plus la barbe ou au moins quelques poils sur le visage".

Barbes et coupes atypiques à découvrir : et si on se laissait tenter ?

Alisson Delpierre et Jonathan Bradfer

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK