Retours de zones rouges : 6 voyageurs sur 10 se sont fait tester, pour certains pays, le taux de positivité approche 10%

C’était un des gros sujets de préoccupation la semaine dernière : selon le rapport de Sciensano, seuls 37% des voyageurs de retour de zone rouge entre le 19 décembre et le 3 janvier avaient effectué un test à leur retour.

Inge Neven, responsable du Service de l’inspection de l’hygiène à la Cocom avançait une explication technique : "Il faut que la personne indique son numéro NISS (numéro de Registre national) dans son PLF et aussi dans son test afin que les données soient liées, ce qui n’est pas toujours le cas."

Dans le rapport de ce vendredi 15 janvier, les chiffres se sont améliorés. :

  • Le nombre de retours de zone rouge a diminué : les nouvelles données concernent en effet les retours entre le 4 et le 10 janvier, soit la semaine de la rentrée. 67781 sont revenues de zone rouge durant cette période (contre 150.000 durant les vacances).
  • Le pourcentage de voyageurs testés a augmenté : 58,9% au moins ont été testés. Auxquels il faut donc ajouter les personnes qui se sont fait tester mais n’ont pas pu fournir de numéro de registre national pour connecter leur test au "Passenger Locator Form" rempli.
  • Le plus grand nombre de voyageurs à Bruxelles : 26.708, donc plus d’un tiers habitaient en région bruxelloise. Et parmi eux, seuls 54% se sont fait tester, selon le rapport. Ce qui s’explique par le fait qu’un plus grand nombre d’habitants sont étrangers et n’ont pas de numéro de registre national pour lier leur test au PLF.
  • Un taux de positivité "national" de 3,6% : 3 ? 6% de ces tests de retour de zones rouge se sont avérés positifs, avec des disparités régionales. Ainsi, 4,4% des Hainuyers ont été testés positifs à leur retour.

 

2 images
© Sciensano

Sciensano fournit aussi dans son rapport la provenance et le taux de positivité par pays des voyageurs :

  • Une majorité de retours de France et d’Espagne : c’était de très loin le pays de provenance le plus fréquent avec 12.209 voyageurs revenant de France et 10.170 d’Espagne. Et des taux de positivité inférieurs à la moyenne pour ceux-ci (2,4 et 2,7%)
  • Un taux quasi nul en Grèce : seuls 0,4% des 1238 voyageurs de retour de Grèce ont été testés positifs.
  • Un taux élevé en Pologne, en Turquie, aux Emirats, très élevé en Roumanie : le taux le plus élevé de tests positifs est constaté en Roumanie : 9,4% des 3969 voyageurs.
2 images
© Sciensano

Point presse covid-19 du 15/01/21 : précisions concernant les déplacements à l'étranger

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK