Retour des pollens et allergies, inconvénients du printemps

Bientôt le retour des tondeuses à gazon... et des allergies !
Bientôt le retour des tondeuses à gazon... et des allergies ! - © osseous (Flickr)

Le printemps est là, avec ses joies mais aussi ses tracas. Avec le bourgeonnement, les pollens volent à nouveau dans l'air depuis quelques jours. L'horreur pour les personnes allergiques. Voici un petit résumé du problème.

Éternuements, nez qui coule ou nez bouché, yeux rouges et maux de tête... vous êtes nombreux à rencontrer ces symptômes depuis quelques jours. Ce sont les pollens d'arbres qui sont en cause. Les pollens du bouleau, très présents dans les villes, surtout.

Des solutions médicales existent. Mais faire attention à son alimentation est une première solution. Georges Casimir est pneumo-allergologue à l'hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola. Il explique que pour le pollen de bouleaux, les allergènes des bétulacées sont retrouvés également dans certains fruits comme la pomme. "C'est comme cela que les allergiques aux bouleaux ont très souvent la bouche qui pique et les lèvres qui gonflent. C'est en fait parce qu'ils sont allergiques à une famille de protéines qui sont les mêmes que celles que l'on retrouve dans les pollens de bouleaux".

Bientôt le retour des garminées et herbacées

Si les bétulacées sont en cause pour l'instant, d'autres types de pollens poseront problème dans quelques jours. Notamment avec le retour des tondeuses à gazon. "Ce sont alors les pollens de graminées, les herbes que nous avons dans nos jardins et les herbacées comme les pissenlits ou les pâquerettes", explique ce pneumo-allergologue. 

Un Belge sur trois est aujourd'hui sensible et potentiellement allergique au pollen. Une problématique en nette hausse dans nos sociétés de plus en plus aseptisées. Il y a 100 ans, à peine un Belge sur trente était concerné.

Avec Jérôme Durant
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK