Retour à l'indexation des loyers en Wallonie: certains ménages paieront plus

Une hausse de quelques euros ou quelques dizaines d'euros
Une hausse de quelques euros ou quelques dizaines d'euros - © Tous droits réservés

Le loyer de certains locataires wallons va augmenter. Le premier avril marquait en effet la fin du saut d'index pour les loyers dans la Région.

En clair, cela veut dire que les propriétaires pourront à nouveau augmenter leur prix, pour mieux le faire coïncider avec l'évolution du coût de la vie. Pendant un an, ils n'avaient plus le droit de le faire. Le gouvernement wallon avait pris cette décision pour compenser l'effet du saut d'index sur les salaires, au niveau fédéral. Le salaire des belges n'évoluait plus, il s'agissait donc de limiter l'impact de cette mesure.

Une dépense supplémentaire, difficile à supporter pour les revenus modestes

La hausse des loyers wallons devrait s'élever à quelques euros ou quelques dizaines d'euros par mois. Tout dépend en fait du montant du loyer et de la date de signature du bail. Par exemple: un locataire wallon qui aura signé son bail en avril 2015, pour un loyer de 600 euros, payera 16 euros de plus en 2017.

Le propriétaire est libre d'indexer ou non le loyer qu'il demande. "Pour ceux qui ont un budget très serré et qui calculent au cent près leurs dépenses du mois, toute augmentation des prix est quelque chose de difficile à supporter", souligne Marie-Claude Chainaye, du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté. "34% des locataires en Wallonie vivent sous le seuil de pauvreté. Les plus modestes consacrent 40 à 50% de leurs revenu au loyer. Donc ce sera évidemment difficile à supporter pour eux."

D'un autre côté, la représentante du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté dit comprendre les impératifs des propriétaires, qui doivent notamment faire face aux dépenses d'entretien de leur logement. Mais elle plaide pour des outils plus efficaces, pour faciliter le dialogue entre locataires et propriétaires, comme la mise en place d'une instance paritaire.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir