Résurgence du coronavirus: comment la Belgique se situe-t-elle par rapport à mars? Et aux autres pays européens?

Avec plus de 50.000 cas quotidiens observés ces 7 et 11 septembre, l'Europe vit incontestablement une résurgence du coronavirus ces dernières semaines... au niveau des contaminations en tout cas.

Le "record" de contaminations en un jour était jusque là de 37.798 cas le 4 avril, avant d'être battu à 4 reprises depuis, les 24 et 31 août, et en septembre. Avec une grosse part venant de l'Espagne et de la France.

Tout comme pour la Belgique, il est toutefois sans doute plus approprié de parler de "cas détectés": même si on dispose pas de statistiques fiables pour l'ensemble des pays européens, celles dont on dispose montrent que le nombre de tests a augmenté de façon significative dans de nombreux pays.

Ce qui signifie que, comme pour la Belgique, la définition de "cas" a été élargie: en mars, un cas était une personne porteuse du virus, malade, avec d'importants symptômes, puis c'est devenu n'importe quel malade, aujourd'hui, puisqu'on teste beaucoup plus préventivement, c'est devenu toute personne porteuse d'une charge virale, qu'elle soit malade ou pas, et donc très souvent asymptomatique.

 

Preuve en est que le nombre de décès, lui, reste toujours très loin du pic du 10 avril, où on avait regretté 4265 morts du Covid en une seule journée. Depuis le 19 juin, on n'a plus dépassé les 600 décès quotidiens sur l'ensemble de l'Europe, et la moyenne actuelle reste en-dessous de 400 pour l'ensemble du continent.

Ce graphique rassurant prend toutefois une autre couleur si on le resserre aux 7 dernières semaines....

C'est cela qui inquiète les virologues: même si le virus semble moins meurtrier qu'il y a 6 mois, tous les indicateurs montrent qu'il se répand à nouveau, alors qu'on aurait pu espérer vu les chiffres d'il y a quelques semaines, qu'il allait doucement disparaître de notre continent.

Face à cette résurgence, où se situe la Belgique? Combat-on mieux le virus qu'en mars? Mieux que chez nos voisins? Là aussi, analysons les chiffres.

Au niveau du nombre de cas par habitant, à l'inverse de la période d'avril où nous étions en pointe, la Belgique se situe dans la moyenne européenne, avec certes plus de cas détectés qu'en Allemagne ou en Italie, mais un peu moins qu'aux Pays-Bas ou au Luxembourg, et beaucoup moins qu'en France ou en Espagne. 

Mais les autorités belges ont tenu leurs promesses: le nombre de tests a augmenté significativement, ce qui signifie que la situation semble aussi bien maîtrisée que dans des pays où on observe moins de cas, comme l'Italie.

A l'échelle mondiale, parmi les pays qui rendent publics leurs résultats de tests, la Belgique figure ainsi dans le groupe de pays où on observe le moins de tests positifs, derrière des pays comme l'Australie, très peu touchée, les pays scandinaves, très peu denses, et l'Allemagne, qui figure depuis le début dans les pays qui ont le mieux résisté à l'épidémie...

C'est sans doute ce qui permet à la Belgique de figurer aussi en dessous de la moyenne des décès observés aujourd'hui en Europe et dans le monde. 

Comme on l'a dit, en Europe, le virus ne semble plus aussi meurtrier que lors de la vague de mars et avril (c'est pourquoi le graphique ci-dessus est mis en mode "logarithmique", et non linéaire, de façon à mieux visualiser les différences). Il tue néanmoins une cinquantaine de personnes par jour en Espagne, soit à l'échelle de notre population, plus de quatre fois plus qu'en Belgique.

Sur cette échelle des décès par habitant, la Belgique, qui a longtemps trôné tout en haut de ce funèbre classement mondial, est aujourd'hui loin en dessous de l'Espagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie et est même en dessous de l'Allemagne.

Alors, en fait-on trop aujourd'hui ou la Belgique a-t-elle appris de ses erreurs? Chacun jugera en fonction de ses opinions, mais surtout l'avenir nous le dira...

 

 

Les hospitalisation en hausse en Belgique. Sujet du Journal télévisé de ce 15/09/20

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK