Rentrée scolaire: 17 accidents recensés chaque jour aux abords des écoles

C’est un itinéraire quotidien qui va bientôt reprendre pour les enfants et les adolescents. Aller à l’école devrait être sûr et sécurisé. Pourtant aujourd’hui, malgré les zones 30 et les nombreux panneaux de signalisation, les accidents restent fréquents. Selon une nouvelle analyse statistique de l’institut Vias, plus de 4 enfants sur 10 impliqués dans un accident corporel le sont sur le chemin de l’école.

"On a déplacé le problème"

A l’école Notre-Dame de Loverval, on est bien conscients de ces risques. Il y a quelques années, juste en face de l’établissement, une élève de 12 ans avait été happée par une voiture qui effectuait un dépassement sur un passage piéton. Aujourd’hui, un îlot sécurisé permet aux élèves de traverser en toute sécurité. Il n’y a plus aucun incident, et la directrice, Cindy Peeters, veille à la sensibilisation : "La sécurité de nos élèves est primordiale. On veille à ce que les parents soient attentifs au Code de la route. On leur demande d’éviter de se garer de manière sauvage, d’utiliser le dépose-minute qui garantit la sécurité des enfants".

Si la plupart des abords des écoles ont été aménagés pour la sécurité des élèves, cela n’empêche pas que des accidents surviennent… juste un peu plus loin, comme l’explique Benoit Godart, porte-parole de Vias : " Il n’y a plus beaucoup d’accidents aux abords immédiats, mais maintenant les problèmes surviennent dans un périmètre plus grand. Trois quarts des accidents ont lieu à 300 mètres de l’école, généralement quand la zone 30 est terminée."

Quelques conseils avant la rentrée…

Toujours selon l’Institut Vias, la période à risques reste le vendredi après-midi. On y recense 61% de victimes en plus que le lundi matin. "La fatigue et l’euphorie de la fin des cours jouent certainement un rôle à cet égard. Le mercredi midi est également à risque. Tous les enfants quittent alors l’école en même temps, ce qui engendre une forte densité de trafic et des interactions inhabituelles pour les autres usagers à cette heure", explique l’institut dans son communiqué. Alors voici quelques conseils pour éviter ces accidents, à l’approche de la rentrée scolaire. "Il faut partir à temps, car des parents en retard vont prendre des risques inconsidérés. Il faut bien évidemment respecter les limites de vitesses. Les élèves doivent bien traverser sur le passage piéton en établissant un contact visuel avec le conducteur. Et puis, pour les conducteurs, se garer de manière réglementaire, car une voiture mal garée peut empêcher un enfant de bien voir ou d’être vu", conclut Benoit Godart.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK