Rénover sans se ruiner, c'est possible

Isoler sa toiture, une priorité
Isoler sa toiture, une priorité - © Tous droits réservés

Batibouw ouvre ses portes au grand public ce week-end. L’occasion de s’intéresser à la rénovation qui n’a pas vraiment le vent en poupe. En 2017, selon Febelfin, la Fédération des institutions financières, les demandes de crédits Habitation ont reculé de 20%. En cause l’état de vétusté de nombreux bâtiments et surtout le coût et les exigences grandissantes des normes énergétiques exigées dès que l’on touche à la structure même d’une habitation. Or une bonne rénovation, ça peut aller de 500 euros à 1500 euros du mètre carré. Pourtant, il y a moyen de faire du bon travail, de réaliser des économies et de se faire plaisir en rénovant son habitation. A condition de ne pas faire n’importe quoi explique Fabrizio Trobbiani, architecte du bureau AQEH : « Le bricolage, c’est l’ennemi numéro 1 ! On croit faire des économies en faisant soi-même certains travaux qui demandent des connaissances techniques et uns avoir faire qui ne sont pas donnés à tout le monde. Et puis deux ou trois ans après, il faut recommencer ! On perd de l’énergie de l’argent et du plaisir. »

Bien étudier son projet

Autre conseil précieux : penser son projet sur le long terme. Tenir compte par exemple de l’évolution de la famille. Prévoir un accès indirect pour les futurs adolescents. Penser la reconversion des chambres d’enfant quand ils quitteront le nid familial. Autant de réalités dont il faut tenir compte au moment de finaliser son projet.

Alain Dufour est entrepreneur en bâtiment depuis 45 ans et a rénové des dizaines de maisons. Son premier geste quand il s’intéresse à un bâtiment, c’est d’en étudier l’état à fond. S’il est sain, il entreprend alors les travaux. Et seulement à cette condition. « Il ne faut pas se lancer dans de lourdes rénovations si on n’en a pas les moyens financiers. Il vaut mieux souvent renoncer à une maison que de se ruiner à la rendre habitable. Et puis, une fois dedans, on peut commencer en rénovant une pièce à la fois. Ce n’est pas l’idéal mais quand on n’a pas les moyens. »

Le secret, c’est l’isolation

Sa priorité à elle, Dominique Debuschere, architecte chez Earth & Bees, c’est un audit énergétique. « On fait appel à un professionnel qui va analyser votre bâtiment de la cave au grenier et en déceler toutes les failles énergétiques. Il vous proposera alors un devis des travaux à réaliser à comment, le cas échéant, à obtenir des primes pour les mener à bien. Les primes, c’est un peu de paperasse mais cela vaut la peine. D’autant que la Région wallonne vient de les augmenter. Et puis il y a des petits trucs qui permettent de réaliser des économies immédiates sans se ruiner : vannes thermostatiques, placer des réflecteurs de chaleur, bien isoler les tuyaux… des petites choses qui ne coûtent pas cher et qu’on peut faire soi-même et qui peuvent rapporter gros… »

Ne pas se tromper de priorité

Dominique Debuschere a déjà réalisé nombre de PEB une procédure qui analyse les performances énergétiques des bâtiments. Elle a vu souvent des propriétaires se tromper de priorité : « on s’offre une belle cuisine ou une salle de bain très confortable et on oublie d’isoler sa toiture. Et une toiture mal isolée peut vous perdre entre 25 et 30% de chaleur. Avec les économies d’une bonne isolation, vous pourrez vous offrir une belle cuisine. »

A la chasse aux économies, il y a aussi le choix des matériaux. Et la nouvelle tendance, c’est la récupération. Et dans cet immeuble de Schaerbeek en rénovation, il y en a partout. La cour arrière est jonchée de plaques en marbre, de briques usagées et même d’un escalier métallique peint en rouge. Et Nicolas Perier, de Vla-architecture, regarde tout cela avec gourmandise. Car il réutilise ces matériaux souvent récupérés sur d’autres chantiers, les éléments qui vont venir embellir et améliorer le bâtiment à rénover. « C’est souvent nettement moins cher et ça redonne à l’immeuble un véritable cachet ! C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire et c’est très tendance chez les architectes d’aujourd’hui. » Quelques trucs et astuces pour bien rénover en gagnant de l’argent, tout en se faisant plaisir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK