Réduction drastique des frais pour les étudiants francophones dans les universités québécoises

Réduction drastique des frais pour les étudiants francophones dans les universités québécoises
Réduction drastique des frais pour les étudiants francophones dans les universités québécoises - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Une entente qui facilitera l'accès des universités québécoises aux étudiants belges francophones a été signée jeudi dans la ville de Québec, a annoncé le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, dans un communiqué.

Cet accord prévoit une réduction conséquente des frais de scolarité pour les étudiants belges francophones, à l'instar du système octroyé depuis quelques années aux étudiants français.

Concrètement, et sur base de données pour l'année académique 2017-2018, ces frais se chiffreront désormais à 7403 dollars canadiens (environ 4748 euros) pour une inscription en premier cycle, contre 15.102 dollars (9685 euros) avant l'accord, et à 2391 dollars (1533 euros) en deuxième et troisième cycles, contre respectivement 15.102 (9685 euros) et 13.578 dollars (8708 euros) avant l'accord.

"Je me réjouis de la signature de cet accord qui soutient l'égalité sociale en levant l'obstacle financier de l'accès aux universités québécoises pour nos étudiants", a commenté Rudy Demotte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK