Redémarrage de Doel 4: "Notre parc nucléaire n'est pas vétuste", assure Electrabel

Le réacteur nucléaire Doel 4 a été relancé jeudi soir, après quatre mois d'arrêt. Trois réacteurs nucléaires sur sept sont donc opérationnels. Les risques de pénurie d'électricité pour cet hiver sont donc écartés? Anne-Sophie Hugé, la porte-parole d'Electrabel (qui exploite la centrale) était au micro de La Première.

"Le retour progressif se poursuit et se confirme. Je n'ai pas de boule de cristal quant à la météo et cos capacités d'importation mais nous faisons le nécessaire (...) pour traverser cet hiver et cette situation qui, au début de l'automne s'attendait très tendue", explique Anne-Sophie Hugé.

La ministre de l'Energie Marie-Christine Marghem a adressé plusieurs critiques à l'adresse d'Electrabel et a dit regretter les défaillances à répétition dans le parc nucléaire belge. "Dire que les centrales sont vétustes parce que nous n'investissons pas suffisamment ce n'est pas correct", réagit la porte-parole d'Electrabel. "Le nucléaire, c'est l'industrie la plus contrôlée et si nous ne faisons pas les investissements nécessaires en termes de sûreté nous ne pouvons tout simplement pas produire de l'électricité."

Anne-Sophie Hugé précise par ailleurs: "En Belgique, nous investissons environ 200 millions rien que dans la maintenance de nos unités."

Les centrales ne sont pas à l'arrêt parce qu'elles sont en panne

"Nos centrales nucléaires ne sont pas vétustes", affirme-t-elle. "Le fait d'arrêter de produire une unité après 40 ans ce n'est pas une décision technique, c'est une décision politique. Ici, les centrales ne sont pas à l'arrêt parce qu'elles sont en panne. Ce n'est pas parce que les turbines ne savent pas tourner ou parce que le réacteur n'est pas en mesure de produire de la chaleur. Elles sont à l'arrêt pour des travaux liés à la sûreté.

Et ajoute: "Quand on a une interrogation, on va au plus loin des analyses et des inspections. Ca prend le temps que ça doit prendre. Et nous le faisons sous le contrôle strict de l'agence fédérale du contrôle nucléaire."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK