Reconstitution avortée du meurtre de Julie Van Espen à Anvers

Cet après-midi, le parquet d'Anvers a organisé une reconstitution du meurtre de Julie Van Espen. Cette étudiante de 23 ans a disparu le 4 mai dernier alors qu'elle était en vélo entre son domicile de Schilde et Anvers où elle devait retrouver des amies. Cette reconstitution a été interrompue au bout d'une petite heure, le principal suspect, Steve Bakelmans, ne se sentant pas suffisamment en forme pour collaborer. L'homme de 39 ans est pourtant déjà passé aux aveux.

Un périmètre de sécurité avait été établi. Une partie du Vaartkaai et le pont Burgemeester Gabriël Theunis étaient fermés à la circulation. Les parents de Julie Van Espen ne se sont pas rendus sur les lieux. Une confrontation visuelle aurait été trop douloureuse. Le père du petit-ami de Julie était, quant à lui, présent.

À l'issue de cette reconstitution avortée, l'avocat des parents de Julie Van Espen, Jan Maes, s'est dit très en colère. "Je suis fâché, cet homme dicte son propre agenda dans cette enquête en ne collaborant plus", constate-t-il amèrement. En effet, le timing était très important. C'était le dernier jour possible pour réaliser cette reconstitution. Des travaux vont très prochainement changer la disposition du lieu. "Ça devait se faire aujourd'hui. Refuser, c'est s'assurer que ça ne pourra jamais avoir lieu", explique Jan Maes. "Toute la scène était prête dans les conditions exactes où les choses se sont passées. Ça, on ne pourra plus le faire. C'était maintenant ou jamais. Et Monsieur a décidé que ce serait jamais", regrette l'avocat.

Le corps de Julie Van Espen avait été retrouvé le 6 mai dernier, deux jours après sa disparition, lors de fouilles dans le canal Albert. Le même jour, Steve Bakelmans avait été identifié comme suspect et interpellé. L'homme, déjà condamné pour viol et en liberté dans l'attente d'une deuxième affaire de viol pour laquelle il était cité, aurait voulu violer l'étudiante et l'aurait tuée alors qu'elle se défendait.

Archives : Journal télévisé 11/05/2019

Le parcours judiciaire de Steve Bakelmans a suscité beaucoup de questions sur l'efficacité de notre système judiciaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK