Rassemblements en extérieur, funérailles, activités pour jeunes : première étape du déconfinement en Belgique

Les assouplissements décidés par le Comité de concertation et qui entrent en vigueur restent toutefois prudents.
Les assouplissements décidés par le Comité de concertation et qui entrent en vigueur restent toutefois prudents. - © POOL OLIVIER MATTHYS - BELGA

Ce lundi 8 mars marque la première étape du déconfinement de la Belgique, alors que les hospitalisations pour cause de Covid-19 n'ont pas explosé et qu'une accélération de la campagne de vaccination est promise. Les assouplissements qui entrent en vigueur restent toutefois prudents.

L'assouplissement le plus marquant concerne les rassemblements en extérieur (la dénommée "bulle extérieure") qui passent de 4 à 10 personnes, enfants jusqu'à l'âge de 12 ans accomplis non compris. Les activités pour les plus jeunes pourront également avoir lieu avec davantage de participants. Pour les moins de 13 ans, des groupes de maximum 25 personnes en extérieur et 10 personnes en intérieur sont désormais autorisés, encadrants non-compris.

Activités accueillant 10 jeunes à l'extérieur

Des activités accueillant 10 jeunes à l'extérieur sont également autorisées pour les moins de 19 ans. En outre, 50 personnes sont autorisées à assister à des funérailles, enterrement ou crémation, dans le respect des règles de distanciation et avec port du masque.

Enfin, cinq activités professionnelles sont autorisées à reprendre: les coiffeurs à domicile, les saunas privatifs, les photographes, les commerces ambulants de denrées alimentaires et les écoles professionnelles de coiffure. Les formations en pilotage d'avions peuvent également reprendre.

Les prochains assouplissements auront lieu le 15 mars, avec notamment la reprise partielle des cours en présentiel dans l'enseignement supérieur. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK