Radars sur les routes: la Wallonie prise de vitesse par la Flandre

Sur les six premiers mois de l'année, la police belge a flashé 10.618 automobilistes par jour pour excès de vitesse. Un chiffre record, quasiment 10% d'augmentation par rapport à 2017. Des flashs qui dans leur grande majorité surviennent dans le Nord du pays. De là à dire que les Flamands ont le pied plus lourd que les Wallons ? Décryptage.

 

Dans les rues de Namur, les conducteurs l'admettent sans fard, ils conduisent différemment selon qu'ils se trouvent au Nord ou au Sud de la frontière linguistique. "Ici je vais faire du 130 sur autoroute, alors qu'en Flandre je reste à 120km/h", "je fais plus attention en Flandre, car je sais qu'il y a plus de radars, j'aurais tendance à être plus distrait en Wallonie". Un son de cloche généralisé qui se traduit en chiffres. En Wallonie et à Bruxelles, on ne compte respectivement qu'un seul radar tronçon, contre 70 en Flandre.

Résultat, le nombre d'infractions de vitesse relevés en Flandre (1.383.625) est trois fois plus important qu'en Wallonie (425.453), douze fois plus important qu'à Bruxelles (112.772). Plus de contrôles implique par conséquent plus de PV, mais un autre facteur explique cette disparité entre les régions. "La tolérance est quand même nettement moindre en Flandre qu'en Wallonie" décrypte Benoît Godart, porte-parole de l’Institut Vias. "Là où vous avez des risques de vous faire flasher dès que vous dépassez la limitation de vitesse de quelques kilomètres/heure en Flandre, en Wallonie les petits excès de vitesse ne sont pas une priorité".

 

Les polices flamandes se montrent moins laxistes

 

La différence se fait sur le réglage du curseur du radar. Il peut se déclencher à 5, 10 ou 15km/h au delà de la limitation de vitesse. Et visiblement, les polices flamandes se montrent moins laxistes que leurs homologues wallons. Pour preuve, sur les autoroutes wallonnes, seuls 11 % des infractions de vitesse concernent de petits excès de vitesse, contre 56% en Flandre.

Une situation que déplore Benoît Godart. "Ce n'est pas un hasard si la vitesse moyenne sur les autoroutes wallonnes est nettement supérieure à la vitesse moyenne sur les autoroutes flamandes, il y'a une différence de 5 à 6km/h, et ça c'est négatif pour la sécurité routière, d'où la nécessité de mettre en place des radars tronçons en Wallonie pour rattraper le retard sur la Flandre".

4 nouveaux radars tronçons devraient prochainement être installés en Wallonie, à l'heure où, dans le Sud du pays, 30% des accidents mortels sont causés par une vitesse excessive ou inadaptée.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK