R. Janssen: les analyses ADN retardent l'enquête

RTBF
RTBF - © RTBF

Trois mois après l'arrestation du tueur en série et violeur présumé Ronald Janssen, l'enquête n'avance guère. Les enquêteuts de Hasselt examine encore différents dossiers non résolus mais les analyses ADN retardent l'enquête.

C'est ce qu'écrivent Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen mardi.

Concernant le dossier de Joke Van Steen (17 ans), le parquet général de Gand attend depuis déjà plus d'un mois la réponse à la question de savoir si les poils étrangers retrouvés dans le slip de la jeune fille assassinée à Audenarde en 1995 correspondent à l'ADN de Janssen . L'enseignant nie tout rapport avec cet assassinat mais le temps presse car le 30 avril s'ouvrira à Gand le procès de l'homme soupçonné de l'assassinat de la jeune fille. Mais l'homme a toujours nié toute implication et la justice ne dispose pas de preuve matérielle contre lui.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK