Qui sont ces "nègres" qui écrivent le mémoire des étudiants désespérés?

Apache.be a publié une enquête sur les "nègres littéraires", ces sous-traitants qui rédigent le mémoire des étudiants à leur place
2 images
Apache.be a publié une enquête sur les "nègres littéraires", ces sous-traitants qui rédigent le mémoire des étudiants à leur place - © THOMAS SAMSON

En cette période de secondes sessions, et surtout à l'approche de la date limite de remise des mémoires de fin d'études, le site d'information indépendant Apache.be a publié une enquête qui s'intéresse aux "nègres littéraires", ces sous-traitants qui rédigent le mémoire des étudiants à leur place. Et délivre tout d'un marché méconnu mais pourtant "porteur".

En proie à l'angoisse de la feuille blanche, face à un travail commencé mais dont ils ne voient pas d'issue alors que la date de remise approche, les étudiants désespérés se tournent parfois vers des sociétés de sous-traitance. "Un marché extrêmement organisé" et qui ne manque pas de travail, assure Dirk Janssen, l'auteur de l'enquête publiée en trois volets sur Apache.be.

C'est en mesurant une importante demande de la part d'étudiants hollandais que le journaliste a décidé de creuser la question. Il a très vite découvert un abondant marché où les entreprises garantissent la mise à disposition d'excellents "ghostwriters" (écrivains fantômes) et "vantent allègrement leur expertise et leur discrétion sur le Web", écrit-il.

Des domaines les plus rémunérateurs à la garantie de l'anonymat le plus complet (aussi bien pour le "nègre" que pour le commanditaire), en passant par la question du plagiat, Dirk Janssen détaille tout d'une profession qu'il a lui-même exercée.

En trois articles, il livre aussi les interviews d'acteurs-clés du secteur, dont celle de Thomas Nemet - son propre patron - qu'il dit à la tête d'une "entreprise internationale spécialisée dans la fraude scolaire".

L'enquête est à lire dans son intégralité sur Apache.be.

G.R.