Qui est Olivia Ronen, la nouvelle avocate de Salah Abdeslam ?

Lors du procès historique qui commence le 8 septembre prochain à Paris, Salah Abdeslam sera défendu par Olivia Ronen, jeune avocate de 31 ans. Pendant plus de neuf mois, elle assumera la lourde tâche de défendre le seul terroriste encore en vie du commando du 13 novembre.

Qui est cette avocate ?

Olivia Ronen est une ancienne secrétaire de la Conférence du barreau de Paris. Elle faisait donc partie d’une petite élite d’avocats élus par leurs pairs à l’issue d’un concours d’éloquence. Pendant un an, ces jeunes avocats sont chargés d’assurer la défense pénale d’urgence. Une bonne école où les dossiers de terrorisme sont nombreux.

En 2018, la jeune femme défend un ancien militaire qui s’est rendu en Syrie et qui a combattu aux côtés de l’État Islamique. L’homme est rentré en France, s’est rendu et a été jugé puis condamné à 12 ans de prison. La même année, elle intervient dans le dossier des attentats de Nice.

Il a pris contact avec moi il y a quelques années

L’avocate se concentre à présent sur la défense de Salah Abdeslam. Elle confie à France Inter : "Salah Abdeslam a pris contact avec moi il y a quelques annéesAprès l’avoir rencontré, je lui ai confirmé que je serais prête à le défendre". Cette défense, elle l’assurera avec plusieurs confrères. Quant à savoir la taille de l’équipe qui mènera à bien ce travail, la jeune femme reste discrète : "Vous verrez bien".

Pas facile de défendre Salah Abdeslam

Plusieurs avocats belges et français se sont succédé à la défense de Salah Abdeslam. Une chose est sûre, l’exercice n’est pas aisé. Pour les faits qui lui sont reprochés en Belgique, Salah Abdeslam est défendu par l’avocat Sven Mary. C’est lui qui plaidera lors du procès des attentats de Bruxelles.


►►► A lire aussi : Sans le savoir, une de nos équipes avait interviewé Salah Abdeslam lors de sa fuite de Paris à Bruxelles


On se souvient des mots utilisés par le ténor bruxellois pour décrire son client. Dans une interview donnée à Libération, il comparait l’intelligence de Salah Abdeslam à celle "d’un cendrier vide". Il affirmait également à propos de son client : "il est l’exemple parfait de la génération GTA qui croit vivre dans un jeu vidéo".

Il a l’intelligence d’un cendrier vide

Lors du procès de la fusillade de la rue du Dries, trois jours avant son arrestation, Salah Abdeslam avait déclaré ne pas reconnaître la justice de notre pays et placer sa foi en Allah. Le jeune homme était resté mutique pendant tout le reste de son procès où il a été condamné à 20 ans de prison.

En France, jusqu’à présent, c’était l’avocat lillois Frank Berton qui se chargeait de la défense d’Abdeslam. Les deux hommes ont souvent eu des désaccords. L’avocat avait d’ailleurs décidé d’arrêter de le défendre en 2016 avant de reprendre le dossier. La relation entre les deux hommes se conjugue désormais bien au passé.

Le procès des attentats du 13 novembre contre les terrasses, le Bataclan et le Stade de France s’ouvrira le 8 septembre prochain à Paris et devrait durer plus de neuf mois. Salah Abdeslam est poursuivi pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et pour meurtres en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK