Qui est Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4Belgium?

Fouad Belkacem
Fouad Belkacem - © Archive BELGA/DAVID STOCKMAN

Fouad Belkacem, le porte-parole du mouvement islamiste radical Sharia4Belgium, a tenu entre autres des propos haineux à l'égard de la police. Il a traité certains policiers de chiens. Son discours est souvent violent. Portrait.

Fouad Belkacem, le porte-parole très médiatisé de Sharia4Belgium, se fait également appeler "Abou Imran". Ce Belgo-Marocain a deux enfants. Il est marié et sa femme est musulmane. Ils sont installés à Anvers. 

Fouad Belkacem vient d'avoir 30 ans. Il est issu d'une famille de culture sunnite, comme la grande majorité des musulmans, mais n'a pas grandi dans le salafisme, ce mouvement fondamentaliste et radical. Selon nos informations, ses parents d'ailleurs accepteraient difficilement les positions extrémistes de leur fils. Ce fils qui parle anglais, français, arabe mais qui s'exprime la plupart du temps en néerlandais. Dans son mouvement, il y aurait d'ailleurs une trentaine de personnes, à grande majorité néerlandophones et même anversoises. Car c'est dans la métropole que le groupe Sharia4Belgium est surtout actif. C'est dans ces rues que Fouad Belkacem et quelques proches pratiquent la "street dawah", un mode de communication qui consiste à prendre la parole en rue, une invitation en néerlandais à écouter le message de l'Islam.

Très actif sur internet

Comme toutes les personnes de leur génération, les membres de Sharia4Belgium sont très actifs sur internet. Youtube leur permet de diffuser leurs messages radicaux. Dans l’une de ces vidéos, avec une douzaine de personne, Fouad Belkacem menace de s'en prendre à l'Atomium. Le groupe a également sa page Facebook ; il y propose notamment l'achat de vêtements, comme le niqab, a des prix intéressants.

Fouad Belkacem est très bien connu des services de police et des magistrats anversois. En 2002, 2004 et 2007 il a été condamné plusieurs fois pour vols et rébellions. Il y a un mois, nouveau verdict : deux ans de prison dont un an ferme pour harcèlement, incitation à la haine et à la discrimination. Fouad Belkacem est également dans le collimateur de la justice au Maroc où l'attendrait une peine de 10 ans de prison pour trafic de drogue. 

A.L. avec F. Lizen

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK