Que mange le Belge et quel impact cela a-t-il sur sa santé?

Que mange le belge et que impact cela a-t-il sur sa santé?
Que mange le belge et que impact cela a-t-il sur sa santé? - © Tous droits réservés

Si vous avez plus de 18 ans, vous pouvez faire avancer la recherche en participant à une grande étude sur l'alimentation. Cette étude à large échelle a déjà été lancée en France via des questionnaires sur internet. Elle débute désormais côté francophone en Belgique, pour une durée d'au moins 5 ans.

C'est un appel au public que lance la ministre francophone de la santé, Fadila Laanan. Les responsables de l'étude espèrent recruter 50 000 personnes. "Ils devront répondre à des questionnaires une fois par mois pendant 20 minutes, sur leur vie quotidienne, sur leur façon de vivre, de s'alimenter, de faire du sport" explique la ministre. 
 
Cette étude de grande ampleur, devrait pouvoir éclairer le lien entre certains modes d'alimentation et certaines maladies, indique le professeur Jean Nève, de l'ULB : "On pense à toutes les grandes maladies dans lesquelles l'alimentation sont mises en cause les maladies cardiovasculaires, le cancer, l'obésité, l'ostéoporose, le diabète sont liés à l'alimentation en tous cas".
 
Les Français ont commencé l'étude il y a 4 ans et ils ont déjà obtenu des résultats, sur les compléments alimentaires par exemple. Le professeur Serge Hercberg est coordinateur pour la France : "On a montré que les sujets qui consomment ces compléments alimentaires étaient ceux qui en avaient le moins besoin parce que ce sont souvent ceux qui mangent déjà le mieux, d'un milieu socio-économique. Et dans certains cas, cela peut avoir des effets qui ne sont pas les plus bénéfiques à la santé". 
 
Une étude de 2004 montrait que seul un Belge sur trois mange des légumes tous les jours. Il est donc temps de mieux cerner nos habitudes alimentaires pour ensuite pouvoir les améliorer.
 
Daphné Van Ossel
 
 
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK