Quand les Régions provoquent des embouteillages

La période des vacances est généralement agréable pour les automobilistes entrant et sortant de Bruxelles. Hors période scolaire, les embouteillages se font, en effet, plus rares. Et pourtant, depuis ce début des vacances de Pâques, c'est le chaos autour de la capitale. En cause : des travaux qui ont lieu à Woluwe-Saint-Etienne, au carrefour Léonard et aux Quatre-Bras de Tervuren. Et surtout, une mauvaise signalisation de ceux-ci. En cause, semble-t-il, un problème de compétence régionale.

Pas responsables

De nombreux automobilistes se sont, en effet, sentis piégés en tombant dans les gros embouteillages créés par les chantiers. En cause, selon eux, le manque de signalisation en venant de Bruxelles. Il faut dire que Bruxelles Mobilité ne se sent pas responsable de travaux qui ont lieu en Flandre, alors que le Brabant flamand explique qu'il n'a pas à s'occuper de la signalisation à Bruxelles. Résultat des courses: les automobilistes découvrent les embouteillages lorsqu'ils se jettent dedans.

Vous avez demandé la police ?

La situation était si difficile que le police de la route est intervenue pour améliorer la signalisation à Woluwe-Saint-Etienne. Par contre, elle n'a pas estimé utile de le faire au carrefour Léonard ou aux Quatre-Bras, estimant que la situation n'y était pas aussi grave. Un avis que ne partagent, sans doute pas, les nombreux automobilistes qui sont à nouveaux à l'arrêt ce mardi soir. De son côté, le service circulation de la Région flamande préfère expliquer les problèmes par la météo et les accidents survenus.

Joyeuses Pâques

Evidemment, pour les jours qui viennent, les automobilistes seront moins nombreux à ignorer la présence des chantiers. Même s'il n'existe pas beaucoup d'alternatives. Ces travaux dureront jusqu'au 17 avril à Woluwe-Saint-Etienne et jusqu'au 19 avril au carrefour Léonard et aux Quatre-Bras.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK