Quand le trip d'un accompagnateur de train polyglotte agite la toile

"Dames en heren, we komen aan in het station Brussels Airport Zaventem". Cette petite annonce qui se décline généralement en néerlandais, français, anglais et allemand, vous la connaissez si vous avez déjà pris le train pour l'aéroport national. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, un accompagnateur de la SNCB a décidé de se faire plaisir en récitant son annonce en pas moins de...13 langues! 

Si vous n'êtes pas parvenu à reconnaître les 13 idiomes, les voici dans l'ordre: Néerlandais, français, allemand, anglais (on espère que jusque là vous aviez fait un sans faute), espagnol, italien, portugais, arabe, turc, roumain, lingala, japonais et enfin esperanto.

Une initiative personnelle

Malheureusement, notre accompagnateur de train polyglotte n'a pas voulu nous rencontrer (et nous ne dévoilerons bien évidemment pas son identité) mais son employeur a salué l'initiative: "c'est une initiative personnelle qui démontre ce que le personnel SNCB est prêt à faire pour le bien-être des passagers".

Le héros de cette petite vidéo de 2 minutes 30 parle pas moins de sept langues! Belge d'origine espagnole, né à Kinshasa, pratiquant la capoeira, il aurait par ailleurs une appétence particulière pour les langues. Dont acte. Qui plus est, lorsqu'il travaille dans des trains à destination de villes touristiques, il prend du plaisir à repérer les différentes langues pratiquées parmi les voyageurs pour mieux prononcer les politesses d'arrivée en gare. 

Au départ, cette vidéo ne devait pas être publiée sur les réseaux sociaux. L'accompagnateur polyglotte s'est filmé puis a partagé sa performance avec ses collègues via un groupe Whatsapp. Comment s'est-elle ensuite retrouvée sur Facebook ? Pour l'instant, personne n'a la réponse. Ce qui est certain, c'est que le principal intéressé ne s'attendait pas à un tel engouement de la part des internautes: encouragements, applaudissements, remerciements et même des demandes à la SNCB de lui octroyer une prime financière.  

A l'aéroport, c'est une langue sinon...quatre! 

Selon le règlement, lorsqu'un train arrive à la station de l'aéroport de Zaventem, les accompagnateurs doivent tout d'abord prononcer l'annonce en néerlandais (puisque nous sommes en région flamande). Si l'accompagnateur souhaite s'exprimer en français, alors il doit d'office ajouter les versions anglaise et allemande pour achever sa tirade. 

Autre habitude en région bruxelloise, les accompagnateurs s'expriment d'abord dans leur langue maternelle avant de poursuivre dans l'autre langue régionale. Enfin, en communauté régionale, la SNCB dit "privilégier" l'allemand avant la version française sans toutefois l'imposer aux accompagnateurs de train. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK