Quand le gaz chantilly amuse beaucoup les jeunes

Elles sont vendues en tant que recharge pour siphon à chantilly. Mais si les jeunes les achètent en grand nombre, ce n’est sans doute pas pour faire de grandes quantités de crème. Les capsules de protoxyde d’azote, vendues à moins d’un euro pièce, sont en effet devenues une des drogues préférées des très jeunes. Plus connu sous le nom de gaz hilarant, le protoxyde d’azote présente l’amusante propriété de faire planer. Il est inhalé dans un ballon gonflé grâce à ces capsules. Effet immédiat garanti.

Drogue préférée des lycéens

Le protoxyde d’azote fait fureur aux alentours des écoles ou sur les parkings. Il faut dire qu’il ne coûte pas cher, qu’il est vendu partout et que ses effets sont très limités dans le temps, à savoir moins de cinq minutes. Une propriété qui permet à des adolescents d’inhaler du gaz hilarant, de profiter de ses effets, avant de retourner en classe ou de rentrer à la maison sans que rien ne soit détectable.

Faible toxicité mais danger réel

Une prise unique et occasionnelle de protoxyde d’azote ne semble pas présenter de grand danger pour la santé. Le N2O étant rapidement éliminé par l’organisme. Par contre des consommations répétées ou régulières peuvent entraîner de graves troubles cardiaques ou une atteinte de la moelle épinière. De quoi perdre rapidement le sourire.

Du coup, de plus en plus de communes, comme Malines chez nous, interdisent l’utilisation de ces petites capsules hilarantes dans l’espace public.