Qu'est-ce que le whaling, l'escroquerie en plein essor qui inquiète le SPF Economie?

Le whaling, escroquerie qui vise à jouer sur l'émotion des victimes, est en plein essor, avertit jeudi le SPF Économie. Le parquet d'Anvers a indiqué mercredi constater une augmentation de ce type d'escroquerie. Les escrocs se font passer pour une de vos connaissances afin de vous inciter à verser de l'argent sur leur numéro de compte bancaire.

Les sévères restrictions en matière de contacts instaurées en raison du coronavirus ont fait exploser ce type d'escroquerie. Une extrême vigilance est donc de mise, fait savoir le SPF Économie.

Le whaling n'est pas un phénomène récent, précise encore le SPF. "Toutefois, il a pris de l'ampleur ces dernières années par le biais des messageries instantanées comme Facebook, Messenger ou encore WhatsApp. Auparavant, ces escrocs procédaient essentiellement par courriel", souligne-t-il.

Le Service public fédéral Économie prévient que les escrocs peuvent généralement pirater le compte de l'un de vos proches ou bien créer une copie de celui-ci - en reprenant des photos ou des données du compte réel par exemple - et vous envoyer un message demandant de l'argent.

Le SPF Économie conseille d'appeler l'ancien numéro de votre contact qui se trouve dans votre répertoire et de demander s'il rencontre effectivement des problèmes financiers, mais aussi de ne jamais verser d'argent tant que vous n'avez pas pu contacter votre connaissance par un autre moyen.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK