Qu'est-ce qu'une véritable mayonnaise belge? Un arrêté royal adapte la recette

Aujourd'hui, la nouvelle composition a été officiellement déposée au Moniteur sous l'impulsion du ministre de l'Economie et des Consommateurs Kris Peeters (CD&V).
Aujourd'hui, la nouvelle composition a été officiellement déposée au Moniteur sous l'impulsion du ministre de l'Economie et des Consommateurs Kris Peeters (CD&V). - © GEORGES GOBET - AFP

C'était il y a un peu moins d'un an. Les autorités comptaient adapter une "loi mayonnaise". L'arrêté royal original définissait légalement la composition de la fameuse sauce à au moins 80% de graisse et de 7,5% de jaune d'œuf. Les producteurs voulaient changer cette composition face à une concurrence déloyale des producteurs étrangers qui étaient "autorisés à commercialiser des mayonnaises contenant moins de graisse (...) qui peuvent ainsi répondre à une demande en sauce contenant moins de calories."

Un texte vieux de soixante ans nécessitait donc  une nouvelle recette même si les organisations de consommateurs craignaient que la mayonnaise ne prenne pas, surtout au niveau de la qualité.

La voilà !

Aujourd'hui, la nouvelle composition a été officiellement déposée au Moniteur sous l'impulsion du ministre de l'Economie et des Consommateurs Kris Peeters (CD&V). Alors quelle est désormais la recette d'une vraie mayonnaise à la sauce belge?

Une teneur en matière grasse de minimum 70% est désormais demandée contre 80% au préalable. Le jaune d’œuf pur doit composer au moins 5% de la recette et ce jaune doit contenir lui-même un maximum de 20% d'albumen (la protéine qui compose le jaune d’œuf). Autre élément important, il faut évidemment que cet œuf vienne d'une poule et non d'une autre espèce. 

Il persiste également une catégorie de mayonnaise "traditionnelle" qui elle, maintient les 80% de matière grasse et les 7,5% minimum de jaune d’œuf. 

Un compromis a donc été trouvé. Maintenant au consommateur de marquer sa préférence. Serez-vous plutôt mayonnaise ou mayonnaise traditionnelle? A moins que vous soyez plus Ketchup évidemment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK