"Putain, on est mort!": les derniers mots du copilote du vol Rio-Paris

Un des trois pilotes, le commandant de bord, dormait juste avant l'accident. Les copilotes moins expérimentés étaient aux commandes.

Selon un enquêteur, l'expérience du commandant de bord aurait pu faire la différence dans la zone de turbulence où l'avion s'est retrouvé en perdition. Mais ce pilote a préféré faire une sieste pour se remettre d'une nuit agitée à Rio, question de "culture", selon l'investigateur.

Air France a toujours défendu la compétence de son personnel navigant depuis la catastrophe qui a fait 228 morts. La compagnie a toutefois amélioré son entrainement depuis.

Plus de détails sur Atlantico.

JFH

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK