Proton, timbres, gaz, taxes... Ce qui change pour vous le 1er janvier

Taxes, services en lignes, carte Proton, prix des timbres... Il y a du changements ce 1er janvier.
3 images
Taxes, services en lignes, carte Proton, prix des timbres... Il y a du changements ce 1er janvier. - © Thomas MIGNON - RTBF

Il ne vous reste plus que jusqu'à ce jeudi 1er janvier 2015 pour utiliser ce qu'il vous reste comme argent sur votre carte Proton, pour encore pouvoir payer vos timbres moins chers, ou encore pour acheter films et musique à moindre coût sur Internet... Le 1er janvier 2015 marque en effet un tournant dans de nombreux domaines de la vie de tous les jours. Heureusement, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles.

Disparition complète de Proton

Le système de paiement électronique Proton fera définitivement ses adieux ce 1er janvier 2015. Il ne sera plus possible d'effectuer le moindre paiement par ce biais.

Le rechargement des cartes Proton avait déjà été progressivement supprimé depuis le 1er octobre 2014, mais, s'il devait vous rester du solde, il sera possible de récupérer cette somme via sa banque de différentes façons, assure Bancontact MisterCash Company.

Les timbres plus chers

Si le tarif du timbre à l'unité restera fixé à 77 centimes d'euro, le prix des timbres en cas d'achat d'au moins 10 unités passera lui de 0,70 euro à 0,72 euro dès le 1er janvier 2015.

Pour les envois normalisés internationaux, le tarif passera de 1,07 à 1,10 euro (pour l'Europe) et de 1,29 à 1,32 euro (pour le reste du monde), à l'achat de 5 timbres minimum. Les tarifs unitaires internationaux de 1,17 et 1,39 euro passeront pour leur part à respectivement 1,20 et 1,42 euro.

Impôt sur les personnes physiques : 125 euros de moins ?

À partir du 1er janvier entrera en vigueur l'une des mesures mises en avant par le gouvernement Michel : une augmentation de la déduction des frais professionnels forfaitaires.

Concrètement, cela signifie que le contribuable verra son impôt sur les personnes physiques diminuer de quelque 125 euros en moyenne en 2015. À partir de 2016, cette baisse sera de 250 euros en moyenne.

La mesure sera bien "effective" dès le 1er janvier, dixit l'entourage du gouvernement, mais il n'est actuellement pas possible de garantir son intégration à la fiche de salaire dès le premier mois de 2015.

Le gaz naturel légèrement moins cher

Les services de transport de gaz naturel verront leurs tarifs diminuer de 7% dès le 1er janvier, soit de 31,5 millions d'euros. Dès lors, le prix pour le consommateur final sera lui aussi quelque peu réduit.

Résultat : la Fédération Belge des Entreprises Electriques et Gazières, FEBEG, annonce une réduction "d'environ 2 euros seulement par an pour un client particulier moyen, soit 0,18 euro par mois". C'est déjà ça de pris...

Légère augmentation de la facture d'eau en Wallonie

Le coût-vérité à l'assainissement (CVA), qui intervient dans le prix global de la consommation d'eau en Région wallonne, augmentera à nouveau le 1er janvier 2015, à hauteur de 19 cents par mètre cube, passant de 1,745 euro à 1,935 euro, sur décision de la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE).

La légère hausse pour 2015 n'est cependant pas une nouveauté. Le CVA augmente en effet quasi systématiquement depuis la création de la SPGE. L'augmentation pour 2016 et 2017 se fera à hauteur de 15 à 20 cents, prévoit déjà la société.

La part de la facture du consommateur dédiée au fonds social de l'eau, qui permet d'intervenir dans le paiement des factures des consommateurs en difficulté de paiement, augmentera également, puisqu'elle passera le 1er janvier de 0,0125 euro par mètre cube à 0,0250 euro, soit le double, ajoute le SPGE.

Après une hausse de 11 cents en octobre dernier, le coût-vérité à la distribution devrait rester inchangé au 1er janvier.

Musique, films, livres numériques... et TVA plus élevées

L'Europe considère que, sur Internet, la musique, les films, les livres et les applications numériques sont des services en ligne. Dès ce jeudi 1er janvier, celui qui achète tout cela sur le web devra donc s'acquitter de la TVA en vigueur dans son propre pays quand il achète ce type de services.

Autrement dit, le Belge devra payer sa TVA en Belgique, soit 21 %, et non plus dans le pays où est localisé le prestataire de services, qui est presque toujours le Luxembourg où la TVA est de 15%.

Ce ne sera cependant pas le cas pour l'achats de produits pour lesquels le client belge continuera à payer le taux de TVA en vigueur dans le pays vendeur.

Plus lourdes taxes sur les voitures de société

Les personnes bénéficiant d'une voiture de société paieront en moyenne une taxe de 2,5 à 3% supérieure à celle de 2014 dès le 1er janvier, à la suite de l'adaptation annuelle de la norme d'émission de CO2 pour le calcul de l'avantage fiscal.

La norme d'émission de CO2 baissera à partir de jeudi, tant pour les voitures à essence que pour les véhicules diesel, ce qui entraînera une augmentation de l'avantage imposable et le salaire net des employées diminuera à cause de la hausse du précompte professionnel sur l'avantage de toute nature.

La baisse de la norme n'aura aucun impact pour les voitures respectueuses de l'environnement (électriques ou hybrides). Les conducteurs continueront à payer le minimum.

Amendes plus salées pour certaines infractions de roulages

Faire demi-tour sur l'autoroute ou ignorer les ordres de circulation de la police sont deux infractions de roulage parmi les plus graves. Dorénavant, cette catégorie de délits coûtera au contrevenant 450 euros au lieu des 330 euros fixés jusqu'alors.

Les infractions concernées sont celles dites du quatrième degré, comme par exemple forcer un conducteur à effectuer un excès de vitesse ou encore ignorer les règles relatives aux passages à niveau.

L'alcool au volant plus sévèrement puni pour les professionnels

Parmi de nouvelles dispositions à la loi sur la circulation qui entrent en vigueur le 1er janvier, l'une concerne l'abaissement de 0,5g/l à 0,2g/l le seuil maximum d'alcoolémie autorisé pour les chauffeurs professionnels transportant des passagers, soit les camions, autobus, taxis, minibus ou transport scolaire, camions de pompiers et ambulanciers.

La limite pour les autres chauffeurs et pour les déplacements privés reste de 0,5.

Normes plus strictes pour les installations de chauffage

Les installations de chauffage devront répondre à de nouvelles normes, plus strictes, notamment au niveau de la quantité de CO2 rejeté et en termes de rendement, indique l'Union des Installateurs en Chauffage et Sanitaire.

L'objectif annoncé est, comme toujours, de réduire la consommation de ces installations.

Uniformisation du ticket modérateur chez les médecins spécialistes

Alors qu'il pouvait varier de 8 à 15 euros, le ticket modérateur pour la consultation d'un médecin spécialiste sera désormais fixé à 12 euros. Les personnes à revenu modeste qui bénéficient d'une intervention majorée ne devront cependant verser que 3 euros.

Cette uniformisation de tarif permettrait de faire économiser près de 33 millions d'euros à la sécurité sociale d'après Maggie De Block, ministre de la Santé publique.

T. Mignon et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK