Propos racistes aux employés: un magasin JD Sports dévalisé, la manageuse concernée licenciée

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux : on y entend la responsable du magasin JD Sports de la Médiacité à Liège en pleine conversation avec des employés peu avant la fermeture du magasin, elle avait demandé au personnel de se mettre en file pour procéder à une fouille afin de vérifier que rien n’avait été dérobé.

"Sans vouloir blesser personne, j’ai dit : faites une file d’arabes, une file de gweres (argot pour désigner les personnes d’origine européenne)… ce n’était pas méchamment", l’entend-on affirmer face à une dizaine d’employés, choqués. "Je tenais à m’excuser d’avoir utilisé ces termes-là", explique-t-elle. "Les termes macaques et bamboulas",  ajoute un interlocuteur". "Je n'ai pas dit bamboula, j'ai dit macaque" précise-t-elle.

Une confession qui a énormément choqué.

Appel au boycott et mise à l'écart

Suite à la  polémique, l’autre magasin, installé place Saint-Lambert, a été victime d'une série de vols, rapporte La Meuse.   Une vidéo tournée mardi, fin d’après-midi montre une bande de jeunes faire irruption dans le magasin, se diriger au fond de celui-ci et ressortir du JD Sports en courant, plusieurs vestes et pulls sous le bras.

Sur les réseaux sociaux, les appels au boycott se sont multipliés. Les internautes demandaient à la direction de la chaîne de prendre des mesures de sanction vis-à-vis de la responsable mise en cause.

Silencieuse jusque là, la direction du magasin a expliqué sur sa page Facebook que la manageuse en question avait été écartée. "Nous ne saurions tolérer aucune discrimination, quelle qu'elle soit. Nos recherches ont abouti et la manager concernée a quitté l'entreprise".

Dans un communiqué,  la direction explique l'avoir licenciée: "Nous prenons très au sérieux toute allégation de cette nature et avons pris des mesures rapides et adéquates afin de faire toute la lumière sur les événements survenus dans ce magasin. Après avoir mené à bien ces recherches, nous avons décidé du licenciement avec effet immédiat de la manager concernée. Nous sommes fiers d'être une entreprise multiculturelle et multiconfessionnelle."

Sujet JT du 5 novembre 2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK