La tomate belge est au meilleur de sa forme et s'exporte... vers le sud de l'Europe

Production de tomates en hausse de 15 à 20%: des tomates belges partent vers le sud de l'Europe
Production de tomates en hausse de 15 à 20%: des tomates belges partent vers le sud de l'Europe - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Les producteurs de tomates belges ont vu leur production augmenter de 15 à 20% au cours des derniers mois. C’est une bonne nouvelle pour les consommateurs avec des prix qui baissent. Mais certains cultivateurs craignent une surproduction. Au point qu'une partie des acteurs du secteur invitent les consommateurs à manger plus de tomates belges.

Alors que les agriculteurs sont confrontés à des "pertes exceptionnelles" de certaines de leurs cultures en raison de la sécheresse prolongée. La production de certains fruits et légumes profite des conditions climatiques actuelles. C’est le cas des tomates qui aiment le climat de ces dernières semaine : chaud et ensoleillé.

Tomates bon marché et goûteuses

Les producteurs de tomates de notre pays ont actuellement beaucoup de travail. "En raison du temps chaud et des nombreuses heures de lumière, nos producteurs de tomates ont des productions inédites", explique Philippe Appeltans de la Fédération des ventes aux enchères horticoles belges à nos confrères de la VRT. "En ce moment, vous avez 15 à 20 % plus de tomates que d'habitude."

La vente aux enchères de fruits et légumes Belorta à Sint-Katelijne-Wavre confirme cette tendance à la hausse. "En ce moment, il y a une grande quantité de tomates à notre vente aux enchères. Certains producteurs livrent même plusieurs fois par jour", explique Sofie Lambrecht.

L'industrie craint une surproduction si les consommateurs ne suivent pas.

Mais si la production élevée de tomates est une bonne nouvelle pour le consommateur car elles sont goûteuses et bon marché, le secteur craint une surproduction : "Les tomates ne sont pas que délicieuses, elles sont aussi bon marché ", dit Sofie Lambrecht à nos collègues flamands. "Bien sûr, la situation est différente pour les producteurs. Ils reçoivent moins d'argent pour leur produit et si le client ne consomme plus de tomates, il y a un risque de surproduction. Le secteur invite donc les consommateurs à manger davantage de tomates. "

Les exportations de tomates vers le sud de l'Europe sont en hausse

Mais pas de crainte dans l’immédiat, car la Belgique peut exporter ses tomates… vers le sud de l’Europe. "La forte production peut en partie être absorbée par les exportations ", explique Philippe Appeltans. "Nous constatons que de plus en plus de produits sont exportés vers le sud de l'Europe. Il y a beaucoup de pays où il fait trop sec et trop chaud pour cultiver des tomates. Là-bas, nos tomates sont aimées".

La Belgique qui fournit des tomates au sud de l'Europe, voilà qui a de quoi surprendre. Décidément, c'est un été 2018 pas comme les autres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK