Procès Jarfi: trois fois la perpétuité et une peine de 30 ans

Procès Jarfi: quelle peine risquent les trois assassins et le meurtrier?
Procès Jarfi: quelle peine risquent les trois assassins et le meurtrier? - © Tous droits réservés

Le verdict du jury est tombé lundi dans le procès "Jarfi" aux assises de Liège. Trois des quatre accusés sont reconnus comme assassins et écopent de la perpétuité. Le quatrième accusé, considéré comme meurtrier, devra purger une peine de 30 ans de réclusion. Pour tous, la circonstance aggravante d'homophobie a été retenue.

Lundi, l'avocat général avait requis la perpétuité pour les trois accusés reconnus coupables d'assassinat. Pour le quatrième, coupable de meurtre, l'accusation réclamait trente-cinq années de prison, soit la peine maximale.

Les avocats, eux, ont plaidé ce mardi matin.

La peine maximale parce qu'ils sont encore dangereux pour la société. C'est ce qu'a requis l'avocat général après le verdict du jury populaire. Les accusés sont quatre. Pour trois d'entre eux, les jurés ont estimé qu'il y avait préméditation, c'est-à-dire qu'ils avaient décidé à l'avance de tuer Ihsane Jarfi. Le quatrième, Jonathan Lekeu, a un profil de suiveur. Pour lui, le jury n'a pas retenu la préméditation, mais le déclare tout de même coupable de meurtre.

Les jurés ont retenu l'essentiel des circonstances aggravantes: les traitements inhumains et dégradants, la détention arbitraire et surtout l'homophobie.

Les jurés ont considéré que si Ihsane Jarfi a été assassiné, c'est bien à cause de son homosexualité. Dans son réquisitoire, l'accusation a demandé au jury d'écarter toutes les circonstances atténuantes qui pourraient être plaidées ce mardi par la défense. Elle a souligné que les quatre hommes assis sur le banc étaient toujours dangereux et qu'ils tueraient encore s'ils se retrouvaient en liberté. Pour les trois premiers, l'avocat général a demandé la réclusion criminelle à perpétuité. Pour Jonathan Lekeu, trente-cinq ans de prison.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir