Procès du Musée Juif : les réactions des parties civiles et de la défense

Ce jeudi soir, Mehdi Nemmouche a été reconnu coupable de quatre assassinats à caractère terroriste pour la tuerie perpétrée au Musée Juif de Belgique le 24 mai 2014. Nacer Bendrer est, lui, considéré comme coauteur de ces quatre assassinats à caractère terroriste.

La défense

Me Courtoy, l’avocat de Mehdi Nemmouche, a fait une très brève déclaration à l’issue de cette audience. « C’est un jury d’honnêtes gens, nous attendons la décision finale lundi ». En effet, c’est lundi que les plaidoiries sur les peines devraient avoir lieu. On peut s’attendre à un verdict dans la foulée. Me Courtoy a également ajouté : « Nous n’irons pas en cassation, c’est l’arme des faibles ». Durant cette audience, Mehdi Nemmouche a gardé les yeux dans le vide, impassible.

Les avocats de Nacer Bendrer, Me Vanderbeck et Me Blot, se sont, quant à eux, éclipsés par une porte dérobée. Lors de l’audience, leur client était prostré, la tête entre les mains, à peine visible dans le box des accusés.

Les parties civiles

Me Libert, un des avocats de la famille Riva, s’est dit très satisfait par cet arrêt de condamnation implacable. Pendant l’audience, il a envoyé des messages à Shira et Ayalet, les filles du couple Riva. Concernant les peines, « le suspens est assez faible », selon l’avocat qui s’attend à des peines très sévères.

L’avocat de la maman d’Alexandre Strens, Me Christian Dalne, s’est dit lui aussi satisfait de ce verdict. « C’est la mémoire d’Alexandre qui a été honorée ce soir », a-t-il déclaré. Sur la défense de Mehdi Nemmouche qui a été taclée très sévèrement, Me Dalne estime qu’il n’y avait pas de place pour « un mauvais polar » dans ce procès. Dans la salle de la cour d’assises, Daniel Strens était présent pour entendre le verdict. Au moment où le nom de son frère a été prononcé par la présidente, celui-ci a laissé s’échapper quelques larmes.

Me Masset, l’avocat du Musée Juif, est, quant à lui, revenu sur une petite phrase prononcée par Me Courtoy lors de ses répliques. L’avocat de la défense avait déclaré : « Sur la forme, ma plaidoirie, c’était de la merde. Sur le fond, j’ai tutoyé les étoiles ». Pour l’avocat du Musée Juif, « le télescope était manifestement mal réglé ». Et d’ajouter : « Sa ligne de défense n’avait aucune crédibilité, aucune vraisemblance ».

L’avocate du CCOJB, le Comité de coordination des organisations juives de Belgique, a également réagi à cette condamnation. Me Hirsch s’est dit fière de la justice de notre pays. « Notre pays a prouvé sa capacité a jugé le premier attentat terroriste antisémite et a démontré que Mehdi Nemmouche n’était pas un loup solitaire, mais faisait partie d’un système ».

Après ces deux longues journées de délibération, la présidente a annoncé que les plaidoiries sur les peines auraient lieu lundi. Mehdi Nemmouche encoure la perpétuité. Nacer Bendrer, 30 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK