Procès du Musée juif, les trois derniers mots de Mehdi Nemmouche: "La vie continue !"

Procès du Musée juif : les plaidoiries sur les peines
Procès du Musée juif : les plaidoiries sur les peines - © IGOR PREYS - BELGA

Ce lundi, les avocats de la défense et les procureurs vont plaider sur les peines. Jeudi dernier, Mehdi Nemmouche a été reconnu coupable de quatre assassinats dans un contexte terroriste. Nacer Bendrer a, lui, été reconnu coauteur des faits du 24 mai 2014 au Musée juif de Belgique. Le premier encourt la perpétuité. Le second, en tant que coauteur, encourt la même peine.

En résumé : 

  • Pour le procureur Yves Moreau, accorder une circonstance atténuante à Mehdi Nemmouche serait "indécent".
  • Si Mehdi Nemmouche sort de prison, "il se remettra à tuer".
  • Le parquet requiert la perpétuité contre Mehdi Nemmouche.
  • Concernant Nacer Bendrer, le parquet requiert une peine de minimum 30 ans de prison.
  • Le procureur général demande, pour les deux condamnés, une mise à disposition du tribunal d'application des peines pendant une durée de 15 ans.
  • La défense de Nacer Bendrer demande au jury de ne pas dépasser une peine de 15 ans.
  • À la demande de Mehdi Nemmouche, ses avocats ne plaideront pas.
  • Les derniers mots de Nacer Bendrer : "[...] J'ai vraiment honte d'avoir croisé ce mec. Il ne me fait ni chaud ni froid, c'est un fils de pute né"
  • Les derniers mots de Mehdi Nemmouche : "La vie continue !"

Relisez notre direct commenté :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK